Voyager d’esprit en esprit plus loufoques les uns que les autres, voici ce que propose la grande aventure qu’est Psychonauts !

Il existe des colonies de vacances un peu particulières où la principale activité est de stimuler les pouvoirs psychiques des enfants. C’est dans ce camp-là que nous retrouvons Razputin prêt à tout pour tirer un trait sur son passé au cirque et décidé à devenir un psychonaut !
Mais tout n’est pas aussi joyeux qu’il n’y paraît, car petit à petit Raz se rend compte que certains de ses camarades se sont vus vidés de leur cerveau ! Aidé par les professeurs psy, Raz se met en route afin de découvrir le fin mot de l’histoire.

Et pour justement connaître la fin il vous faudra tout de même compter 12 bonnes heures de jeu. Ces heures là ne seront pas lassantes, bien au contraire ! En effet, l’un des principaux atouts de Pyschonauts est sa diversité, tant dans ses environnements que dans le gameplay. Chaque esprit possède son propre charme, sa propre ambiance. Et comme si ça ne suffisait pas, la plupart de vos aventures se passeront dans des esprits complètement déjantés amenant très rapidement le sourire aux lèvres ! Sérieusement, dans quel jeu voit-on donner les clés d’un asile à un laitier qui est en fait un fou cherchant à le détruire ? Ou encore attraper un lapin dans un monde à mi chemin entre un cirque et une boucherie ? C’est complètement fou, pas pris au sérieux pour un sou et totalement assumé ; en un mot : excellent. D’autant plus que le soft dispose d’une touche graphique particulière, c’est cartoonesque et, ici encore, déjanté.

La monture xbox de Psychonauts.
La monture xbox de Psychonauts.

Tout au long de cette aventure, vous allez apprendre à vous servir de nouveau pouvoir psy. En autre la télékinésie, pyrokinésie, la lévitation, les grenades à confusions - j’en passe et des meilleures - feront partie de votre arsenal. Ils s’obtiennent pour la plupart par l’acquisition d’un certain niveau. Pour ce faire il vous faudra amasser 100 brides pour passer au grade suivant. Les brides sont de petites vignettes de couleur prenant tout type de forme et pouvant ainsi faire office de décoration dans les niveaux.
Il vous faudra déjà des nerfs d’aciers pour atteindre le niveau 100, et bien plus en comptant les autres items que vous pouvez récolter ! Les quêtes annexes sont très présentes : toiles mentales, bagages émotionnels, pointes de flèches, cartes psys, toutes les trouver vous demandera pas mal d’heures en plus ! Une des quêtes les plus intéressantes est celle des coffres forts. Celle-ci vous permettra d’obtenir des souvenirs sous forme de bande dessinée retraçant le passé d’un personnage, et pour les plus acharnés d’entre vous des artworks du jeu vous attendent !

Coté bande son, on ne s’est pas foutu de nous non plus. Les musiques plongent un peu plus le joueur dans le monde si plaisant des psychonauts. De plus le jeu est intégralement en français et on n’a pas choisi n’importe qui ! Donald Reignoux, voix de Sora (Kingdom Hearts) entre autre, prend le micro pour porter la voix de Raz. Mais on retrouve aussi la voix de Chun lee du film d’animation Street Fighter II et Christian Pelissier ! Oui oui la voix du Capitaine Haddock prête bien ses cordes vocales à plusieurs personnages mineurs du jeu ! Et franchement c’est toujours une agréable surprise d’entendre des voix que l’on connaît !

[NDNico] Quel dommage que le jeu n'ait pas connu plus de succès, pourtant, le nom de Tim Schafer, le papa de Grim Fandango et Full Throttle, on avait pourtant là un joli gage de qualité.
Quand on sait que notre homme a quitté Lucas Arts pour monter sa propre boite, nommée Double Fine Productions, et dont Psychonauts est le premier bébé, ça fait mal au coeur.


Raz et un personnage vraiment fun: le gardien de l'asile !
Raz et un personnage vraiment fun: le gardien de l'asile !

culte, indispensable !

Psychonauts en quelques mots

Prenant, passionnant et bourré d’humour Psychonauts est une véritable réussite. Les développeurs se sont vraiment cassés le cul et ça, ça fait plaisir ! Alors quand on voit tant d’effort et qu’on s’amuse autant on se dit que Psychonauts a rempli avec brio sa part du contrat et on ose la mega note.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)