Après le très joli mais déroutant Saga Frontier 2 sur Playstation première du nom, Unlimited Saga arrive sur PS2, un peu avant le très attendu Final Fantasy X-2, dont il offre pas mal de matos promotionnel, histoire de faire acheter le jeu à tous ceux qui attendent le dernier FF.

Saga Frontier 2 était pour le moins déroutant : une beauté graphique à couper le souffle, forçant le joueur à rester béat devant son écran tant le monde aux couleurs pastel mis en place était magnifique. D'un autre côté, on avait un jeu découpé en trois parties, avec trois protagonistes différents, ce qui rendait l'identification très difficile, et la distance créée entraînait indéniablement une lassitude au fur et à mesure de la progression.

Unlimited Saga n'a pas grand chose à voir avec son prédécesseur. Ce n'est donc absolument pas une suite. Par contre, il reprend le côté expérimental de la série, en osant bien des paris qui, s'il sont originaux, vont en déconcerter plus d'un.
Cette fois, plus de personnages séparés. Vous incarnez l'un des sept protagonistes possibles, et l'aventure s'axera en fonction. Une très bonne chose qui donnera envie aux plus hardcoreux de refaire le jeu afin d'avoir toutes les subtilités scénaristiques de chaque personnage.
La beauté graphique qui fait le charme de la série (qui a dit son seul charme ?) est ici préservée, avec un cell chading très particulier et toujours aussi magnifique, même s'il fait moins artisanal que Saga Frontier 2.

Le packaging est splendide.
Le packaging est splendide.

Le déroulement du jeu est très déstabilisant : vous choisissez votre aventure, et vous vous retrouvez propulsé sur une carte du monde, où vous vous déplacez par différents sauts. Les monstres apparaissent aléatoirement sous forme de dessins, de même que les différents éléments du décors avec lesquels vous pouvez interagir. Difficile de faire plus old school.
Côté combat, c'est encore une fois original, puisque les bastons se font plusieurs tours par plusieurs tours. Je m'explique : au début de chaque "lot" de tours (en fait 5 tours), vous choisissez les actions de chacun de vos personnages (vous pouvez d'ailleurs n'en utiliser qu'un seul ou partager les temps). Cela entraîne un aspect tactique assez sympa.
Ce système est en partie gâché par la roue qui intervient au début de chaque tour. Elle définira le type d'attaque. Ainsi, si vous manquez de HP devant un boss et que vous n'arrivez pas à tomber sur l'icône approprié, vous perdez. Frustrant non ? Un système qui peut faire éventuellement penser à un Baten Kaitos sur Game Cube.

Côté packaging, c'est splendide, le jeu est présenté dans un joli fourreau digipack, avec un DVD bonus présentant un prologue de Final Fantasy X-2. Une habitude chez Square qui sait mettre en avant ses produits phares, mais cette fois, c'est rudement bien emballé.
Nota : le jeu est en anglais, mais le niveau n'est pas très élevé (a part pour certaines scènes vidéo qui ne sont même pas sous-titrées).
bon petit jeu

Unlimited Saga en quelques mots

Unlimited Saga est à l'image de la série : un RPG pour fanas du genre, sympathique mais loin d'être exempt de défauts.

La note : 4/6 (bon petit jeu)