Vous vous souvenez de Rygar, ce succès d'arcade ? Eh bien Tecmo nous en propose une version remise au goût du jour sur PS2. Bilan ? N'est pas Devil May Cry ou God of War qui veut...

Après une brève séquence d'intro dans la lignée des beat'em all - comprenez, c'est nul, creux, téléguidé et insipide, vous vous retrouvez équipé d'un bouclier qui peut également vous servir d'arme - le Diskarmor - pour aller sauver votre princesse dans ce monde tinté de mythologie. Eh oui, vous n'avez pas la salopette bleue ni la moustache, mais il va tout de même falloir aller la sauver la petite blonde...

Techniquement, c'est du tout bon. Les décors sont très sympas, les musiques collent bien à l'action, bref, c'est très satisfaisant.
On progresse donc dans les niveaux, très agréablement surpris. Il faut dire qu'avec un logo Wanadoo sur la boîte, je ne m'attendais vraiment pas à quelque chose de jouable (je sais, je suis mauvaise langue).
Vous disposez de deux boutons d'attaque. Malheureusement, ils est difficile d'orienter les coups. On tombe donc trop souvent dans le syndrome beat'em all où, se faisant emener par ses combos faits de mattraquage de bouton, on se fait bêtement avoir dans le dos. C'est parfois très frustrant, mais avec un peu de doigté, on s'habitude et les coups passent plutôt bien. Ils ne sont pas contre vraiment pas assez variés pour faire perdurer l'intérêt.

Rygar, bien réalisé, mais un peu trop monotone pour pouvoir rivaliser avec les grands noms du genre.
Rygar, bien réalisé, mais un peu trop monotone pour pouvoir rivaliser avec les grands noms du genre.

Pour progresser, vous devrez parfois acquérir de nouvelles compétences, comme le fait de pouvoir glisser. C'est donc parfois totalement illogique (il ne savait pas se baisser avant le gros lourdeau ?), mais c'est encore une fois le genre qui veut ça.
Les ennemis ne sont vraiment pas assez variés, et les phases d'explorations, faites de bousillage de décors, sont souvent assez lourdes. Les boss, par contre, sont assez sympathiques.
moyen

Rygar - the legendary adventure en quelques mots

Sur les traces de Devil May Cry, Rygar sait s'inspirer sans plagier. Reste que s'il n'a pas les désastreuses gestions de caméras de DMC, il est également beaucoup moins charismatique, le laissant à la disposition des seuls fans de beat'em all, de ceux qui n'ont pas peur de la répétitivité. Et eux se feront bien plaisir aux mirettes tant le jeu est bien foutu.
Il faudra attendre deux ans pour avoir un God of War qui mettra tout le monde d'accord...

La note : 3/6 (moyen)