Au Japon, depuis quelques années, Sega nous pond régulièrement des adaptations de ses hits d'arcade à bas prix. Cette série des Sega Ages compte déjà plusieurs dizaines de titres... Chez nous, rien du tout, à part cette compil' qui recense quelques titres parmi les plus connus.

Les Sega Ages ont plutôt mauvaise réputation auprès des joueurs. Nous autres européens ne pouvons que difficilement formuler un avis puisque peu d'entre nous - en dehors des fans d'import - peuvent se targuer d'en avoir essayé un.
Avec ce Sega Classics Collection, nous pouvons jouer à huit jeux tirés de la très prolifique collection. Enfin, nous allons pouvoir donner un avis...

Et finalement, on s'en serait aisément passé. L'intérêt de ce genre d'initiative frôle le zéro absolu.
Comprenez : plutôt que de sortir des adaptations totalement identiques aux originaux (quitte à utiliser un émulateur, la puissance de la PS2 le permettant le plus souvent), les développeurs de chez Sega ont carrément recodé l'intégralité du jeu ! Une bonne initiative, quand c'est vu sur le papier.
Le soucis, c'est que c'est fait de façon très cheap. Et nous nous heurtons indubitablement à un gros dilemme : quitte à refaire un jeu, doit on lui faire un simple lifting graphique, ou doit-on tâcher de l'améliorer et le remettre au goût du jour ? Sega a clairement adopté le premier point de vue, ce qui n'est finalement pas un mal.

Sega Classics Collection, des remakes dont on se serait bien passé...
Sega Classics Collection, des remakes dont on se serait bien passé...

Par contre, jouer à Outrun avec des graphismes 3D à peine dignes d'une PS2 à ses débuts, c'est tout de même très léger ! D'autant que la maniabilité change sensiblement. On reste dans la raideur de l'arcade originelle avec son gameplay 2D, mais chacun des jeux y perd ainsi la plupart de son fun, pour ne pas dire de son âme. On se croirait presque à l'époque de la Net Yaroze...

Au programme, on a donc huit jeux : Outrun, Columns, Bonanza Bros, Virtua Racing, Golden Axe, Space Harrier, Super Monaco GP et Fantasy Zone.
Tous sont passés à la sauce 3D. Ce n'est pas spécialement moche, c'est juste très moyen. Seul Virtua Racing garde son cachet originel, puisque les graphismes restent très polygonaux - et paradoxalement ça passe bien mieux. Par contre, la maniabilité n'est pas au niveau, cela n'a pas grand chose à voir avec l'original. Pourtant l'utilisation du stick analogique aurait pu permettre une certaine finesse dans la conduite.
Pour les autres, cela va du pourri au moyen, et même golden axe perd énormément en plaisir de jeu.

A la fin de la (courte) partie, on n'a qu'une seule envie : allumer sa Megadrive et rejouer aux originaux.
Quitte à rester sur PS2, on se tournera du côté des Capcom Classics Collection, qui, eux, sont vraiment de qualité.
ils le vendent ça ?!?

Sega Classics Collection en quelques mots

Partant d'un bon principe - celui d'appliquer une petite couche de next-gen sur du old-gen - Sega se plante complètement en ôtant tout ce qui faisait la qualité de ces jeux : le fun.
Quand on veut faire de la nostalgie, ce n'est pas la peine d'essayer de la réchauffer.

La note : 1/6 (ils le vendent ça ?!?)