Il n'est pas très compliqué de voir sur qui War Gods se base : Mortal Kombat.

Et pour cause, c'est encore Midway qui publie le jeu. On ne peut donc pas totalement parler de plagiat. Pourtant, tout dans la cartouche rappelle Sub-Zero et sa clique. Déjà, la maniabilité est sensiblement la même, les habitués de la série y retrouveront rapidement leur marques, notamment au niveau des balayages et des hypercuts.

Bien entendu, War Gods propose tout de même quelques petites choses à lui, mais in fine, en dehors d'un scénario abracadabrant et une 3D qui permet d'éviter les projectiles, on peut plutôt le considérer comme une relecture de Mortal Kombat.

Ainsi, on a des combos et, surtout, des fatalities. Ces dernières ne sont pas toujours réussies - il faut dire que le jeu reprend le même mauvais goût graphique que son modèle - la faute à une manette Nintendo 64 très peu adaptée aux jeux de baston. Du coup, comme la plupart des jeux de ce type sur le support, la manette est très vite incriminée par le joueur qui se sent très vite frustré.

La réalisation est plutôt bonne, et joue la carte de la 3D, comme dit plus haut. Le résultat est plutôt correct, et c'est surtout la direction artistique qui pêche franchement. Les musiques, quant à elles, sont très dispensables et très vite oubliées.
à peine moyen

War Gods en quelques mots

War Gods est un petit Mortal Kombat. Déjà moyen à la base, il peine encore plus à cause de la manette Nintendo 64 si parfaite pour les jeux de plate-forme et si horrible pour les amateurs de Vs fighting.

La note : 2/6 (à peine moyen)