Une version vraiment inhabituelle du MO5. En en regardant bien, uniquement le boîtier a été changé, enfin, repeint plus exactement. En effet, au lieu d'être du bleu/violet que nous lui connaissons, il est désormais blanc avec, ulitme rafinement, la signature de Michel Platini.
Il avait été demandé à Michel Platini d'être le président du club micro-Thomson, une édition limitée de la machine est donc sortie à son effigie.
La machine était vendue dans un sac de sport blanc, avec la photo de Platini dessus, et tout les accessoires qu'il fallait pour utiliser au mieux son MO5 : lecteur de cassettes, périphérique permettant de brancher deux manettes (fournies elles aussi), le crayon optique, tout un tas de documentation et quelques logiciels dans des boîtes spéciales pour l'édition.

Voici un article paru dans la revue Theophile de Dèc/janv 1984 - N°7 :

Vue d'ensemble du MO5 Plantini, avec son sac qui fait énormément penser à une glacière.
Vue d'ensemble du MO5 Plantini, avec son sac qui fait énormément penser à une glacière.

L 'as du coup de tête a aussi un bon coup de crayon optique. Il a 29 ans, déborde de vitalité. Ces passions sont le foot, la télévision, l'animation, l'informatique, la famille, la patrie pas trop depuis qu'elle lui a fait des pieds de nez plein d'injustices. Allons droit au but, Michel Platini est «La star». Une star qui prend des airs de multinationale quand elle se lance dans les affaires. Michel cumule les titres de capitaine de l'équipe de France de football, «top-model» de la Juventus de Turin et depuis peu, ambassadeur en Europe du premier groupe français de haute-technologie Thomson. Il va faire découvrir au grand public l'utilité des technologies modernes liées à la micro-informatique, à la chaîne de l'image et à toutes les formes de vidéo-communications d'aujourd'hui et de demain. Michel Platini aura avant tout un rôle éducatif auprès des jeunes en France et à l'étranger. Cette démarche commune du premier champion français et du premier constructeur français d'électronique grand public ne prendra donc pas des formes publicitaires classiques. Et pour commencer, Michel a organisé une semaine de stage à «Grand StadE «Grand Stade », c'est complexe sportif Saint-Cyprien dans la région de Perpignan, qu mis en route avec s ami Yannick Noah. Le stagiaires de Saint Cyprien vont bénéfice dorénavant de l'accès conclu entre Thomson Platini. Pendant les vacances de la Toussaint 80 jeunes ont pu air s'initier au football et à la micro - entre autres activités -. L'opération se renouvellera, permettant ainsi à de nombreux jeunes de concilier des passions qui vont souvent ensemble informatique et sport. Car outre le foot et la micro, Grand Stade accueille les sportifs confirmés an mal de perfectionnement et organise des sessions de tennis, planche à voile... Un investissement de l'ordre de 3 milliards de centimes. L'engagement dans l'informatique de « Grand Stade » permet également d'autres ouvertures comme ce projet de camp d'initiation technique à l'intention des jeunes chômeurs où les dossiers des stagiaires, seront, bien entendu traités par ordinateur...

Michel Platini va participer à la conception d'un logiciel pour Thomson intitulé « Comment apprendre l'italien quand on est français», et un autre relatif à la meilleure façon de jouer au football. Le premier le concerne de très près puisqu'il a adopté l'Italie et plus précisément Turin depuis plus d'un an. Quant à la meilleure façon de jouer au foot, on peut certainement suivre ses conseils les yeux presque fermés,' en tout cas rivés sur l'écran du micro... Il n'est pas rare de rencontrer des sportifs passionnés de micro-informatique même rage' de gagner, contre et avec la machine, importance de la coordination dans les mouvements et dans la pensée. Pourtant, et même Si Michel va désormais consacrer plus de temps à l'informatique, il précise : «je prends soin de mes affaires, je ne suis pas un patron potiche. Mais je suis avant tout footballeur professionnel et l'essentiel de mon temps, je le consacre à mon métier». Mais même son métier se lie tout doucement à l'informatique : les directeurs sportifs utilisent de plus en plus les moyens informatiques pour étudier les attitudes des joueurs pendant les matches. Même dans son émission hebdomadaire sur Antenne 2, « Numéro 10», on utilise le T07 et le crayon optique pour faire apparaître certaines informations. Et puis Miche est un papa vigilant. Son fils, Laurent, cinq ans, serait d'ailleurs plus porté sur les ordinateurs que sur le football. « Marine, 3 ans et Laurent, 5 ans, ont un micro-ordinateur. Je leur apprends les jeux électroniques. Ils sont tous deux en maternelle et ce qu'ils préfèrent, c'est dessiner avec l'ordinateur. Je ne suis pas un artiste, alors j'essaie de les éveiller à travers les ordinateurs.» Alors Platini attaque sur tous les fronts y compris sur celui des technologies nouvelles. Il ne serait pas étonnant que là encore, il marque beaucoup de buts... la meilleure façon de gagner.

Michel Platini faisant semblant de s'intéresser à la chose.
Michel Platini faisant semblant de s'intéresser à la chose.

F. Gayet


Délicieusement kitch.
Délicieusement kitch.

Thomson MO5 Michel Platini côté technique

Microprocesseur : 6809E à 1Mhz
Mémoire vive : 32 Ko
Vidéo : 320*200 en 16 couleurs
Son : 5 octaves