Après un Nemesis 2 grandiose, Konami en remet une couche avec ce troisième épisode tout aussi excellent.

Pourtant, nous sommes en 1988, il faut oser pour sortir encore un jeu sur MSX premier du nom ! Cet épisode est totalement exclusif au MSX, mais pioche dans toute la série des Gradius.
C'est d'ailleurs son nom au Japon : Gradius II - Gofer no Yabo Episode II, il sera retitré Nemesis 3 - The Eve of Destruction ailleurs. Décidément, il est vraiment difficile de s'y retrouver dans cette série.

Ainsi, les connaisseurs reconnaitrons avec plaisir les planètes en feu du premier stage. Le jeu n'est pas avar en contenu, car on en compte neuf (plus trois cachés). Reste que pour progresser, il va falloir sévèrement s'entrainer, car la difficulté, bien que sensiblement revue à la baisse depuis le précédent épisode, reste bigrement corsée.
Lorsque vous vous faites toucher (le moindre contact est fatal), vous recommencez au précédent check point. Quand on sait qu'il n'y en a que deux par niveau, on se dit que perdre contre le boss forcera à recommencer une partie dudit niveau avant de pouvoir vous y frotter à nouveau... Autant dire qu'il va falloir une sacrée dose de sang-froid pour progresser.

Nemesis 3 - The Eve of Destruction sur MSX.
Nemesis 3 - The Eve of Destruction sur MSX.

En début de partie, il est possible de choisir son vaisseau parmi quatre, ce qui est une première sur MSX. De là, c'est plus classique, avec le système de power up à la Gradius qui consiste à récupérer des items et à les utiliser quand bon vous semble sur la barre d'items.

La réalisation est exemplaire pour du MSX. De plus, les développeurs ont rendu le jeu compatible avec le MSX2. C'est à dire que si vous insérez la cartouche dans un MSX2, vous aurez droit à des graphismes bien plus sympathiques. Une prouesse de plus à mettre au crédit des magiciens de chez Konami.
Excellent !

Nemesis 3 - The Eve of Destruction

Nemesis 3 - The Eve of Destruction est un excellent shoot'em up, à la difficulté vraiment old school.

La note : 5/6 (Excellent !)