Voir arriver les visiteurs sur Game Boy Color fait peur... Et à raison.

Je suis pourtant fan du film, je ne me faisais pas d'illusions avant de fourrer la cartouche dans ma Game Boy Color. Le jeu sent l'exploitation d'une licence qui s'est avérée extrêmement juteuse pour ses producteurs. Alors pourquoi ne pas l'adapter sur les consoles les plus répandues du moment, à savoir la Game Boy Color et la Playstation (voir sur PC également) ?

Bien entendu, il est impossible de comparer ces deux versions pour des raisons techniques évidentes. Ici, il est question de récupérer différents objets que Jacqouille et Godefroy ont ramené du futur afin de remettre de l'ordre dans les couloirs du temps.
On sent le scénario prétexte, pour des mécaniques de jeu typiques des années 1980. Ce n'est peut être pas un mal, encore faut-il avoir un gameplay qui tient la route derrière.

Les Visiteurs sur Game Boy Color.
Les Visiteurs sur Game Boy Color.

Car le jeu de plate-formes qui se trouve derrière n'est pas bien brillant. Certes, les graphismes sont plutôt agréables, les animations honnêtes et la musique supportable, mais le reste prend vite l'eau.
Les niveaux sont clairement labyrinthiques - sans non plus s'y perdre trop facilement. Cela permet de créer un effet de recherche dans les objets à récupérer. Bien entendu, des tas de vilains vont venir gêner Jacqouille ou son maitre - que l'on incarne tour à tour.

Les deux personnages sont totalement identiques dans leur maniement : vous pouvez sauter ou tirer un couteau (en nombre limité) sur les adversaires. Malheureusement, les personnages sont très lents, ce qui induit une lourdeur de gameplay rapidement insupportable. Dommage, parce que finalement le tout n'était pas aussi catastrophique que l'on aurait pu le penser.
Bof

Les Visiteurs

Les Visiteurs sur Game Boy Color n'est pas aussi catastrophique que cela (on est loin du massacre Bienvenue chez les Chtis quelques années plus tard). Le jeu n'en reste pas moins mauvais.

La note : 2/6 (Bof)