Le roi lion, ou le deuxième plus gros succès d’animation au box office américain, nous arrive sur pas moins de 8 consoles différentes ! Qui s’en plaindrait, franchement ?

L’histoire d’amour entre Sega et les jeux Disney sur Megadrive c’est un peu celle de Nintendo et Square sur la Super Nintendo vous voyez ? C’est une équipe qui a créé tellement de bons jeux qui ont fait le bonheur des vieux gamers que nous sommes, que l’on ne peut pas l’oublier. Ce n'est pour ça qu'il ne faut bouder la version Super Nintendo hein !

Brève rétro-parenthèse refermée c’est au tour du Roi Lion d’être adapté, et la qualité est au rendez-vous ! Tout d’abord on évolue complètement dans des décors dignes du film aux graphismes fins et à l’animation de très bonne facture (rappelons en passant que la version Super Nintendo est supérieure à celle de la Megadrive). Les niveaux, au nombre de 10, retracent le film des premiers pas de Simba sur la Terre Des Lions à l’affrontement final avec Scar. Oui vous allez devoir le battre en étant adulte, comme dans le film ! Et c’est d’ailleurs l’une des particularités du jeu : nous jouons avec Simba enfant durant 6 stages, les suivants se jouent avec sa version adulte. Et Ô grand plaisir de voir que les développeurs ne se sont pas foutus de nous en modifiant le gameplay !
Ainsi le Simba à la crinière (comprenez la version adulte) perdra sa faculté de faire des pirouettes au profit de balancer des bourres-pifs à ses ennemis (quel bel exemple d’évolution pour les enfants que nous étions !). Quoiqu’il en soit ce changement de maniabilité n’est pas du tout gênant ni innovant, disons qu’il est légèrement différent.

Des graphismes aux petits oignons.
Des graphismes aux petits oignons.

Maintenant revenons un tantinet sur les niveaux. Outre leur qualité graphique, il serait immoral de ne pas parler de l’ambiance sonore. Toute bonnement magnifique, celle-ci est en grande partie tirée du film. Mettons un terme au suspens : sauter sur les hippopotames accompagné de la musique « Can’t wait to be king », et ce même avec la qualité que rend la console, est tout simplement magique ! D’ailleurs la magie opère également lorsque nous sommes poursuivis dans l’épisode de la débandade qui, par ailleurs, nous donne un très sympathique effet 3D. Le rendu n’est sûrement pas aussi impressionnant que le Mode 7 de la Super Nintendo, mais ce niveau reste tout de même une très belle réussite.

Pour terminer notons également que le jeu possède des bonus stages où l’on dirige Timon ou Pumbaa qui ont pour mission de récolter des insectes sans gober les mauvais (c’est qu’ils sont fines bouches ces deux là !). Bien que ces entractes n’influencent en rien le jeu, ils n’en restent pas moins funs, et ça c’est le principal !


Simba version adulte !
Simba version adulte !

Excellent !

Le Roi Lion

Encore un jeu de l’univers Disney qui aura su marquer bon nombre de joueurs ! Le Roi Lion possède des atouts indéniables pour être placé au rang de hit. Que vous soyez fan ou non du lionceau qui voulait déjà être roi, ce soft mérite le détour. Alors… Hakuna Matata !

La note : 5/6 (Excellent !)