[PS5] Death Stranding Director's Cut

Réagissez aux tests parus sur le site !
Avatar de l’utilisateur
Nico
Master of autiss
Messages : 12327
Inscription : mer. sept. 27, 2006 23:07

[PS5] Death Stranding Director's Cut

Message par Nico »

Il y a des jeux qui font peur. Death Stranding en fait partie, surtout pour moi pour qui Kojima tape régulièrement sur les nerfs.

https://www.obsolete-tears.com/death-st ... -1888.html
Nico
Obsolete Tears - Musée Virtuel du Jeu Vidéo
Image
https://www.obsolete-tears.com
Avatar de l’utilisateur
DataPro
Autiss à interner
Messages : 1051
Inscription : lun. juil. 16, 2012 8:47

Re: [PS5] Death Stranding Director's Cut

Message par DataPro »

Death Stranding, je n'étais pas très chaud à sa sortie.
En fait, les jeux de Kojima m'ont toujours fasciné depuis que j'ai joué à Metal Gear Solid sur PS1... Cependant, je n'ai jamais eu le temps de jouer aux autres (que j'ai quand même acheté).
Donc Death Stranding, j'ai clairement attendu une baisse de prix dans les 20€ pour le prendre.

Et je dois bien reconnaître que j'ai pris une claque et le regardant sur mon écran 4K avec la PS4 Pro... que c'est beau. J'avais déjà trouvé MetalGear 5 superbe sur PS3/XBox360 malgré le framerate moyen. Mais là, j'ai rarement vu plus photoréaliste. Même si les paysages sont mornes, ils sont magnifiquement rendus avec une lumière photoréaliste et pas stylisé comme dans Horizon New Down.
Et les personnages sont également étonnants, photoréalistes avec des mouvements faciaux très réussis.

Sans spoiler, la première fois que j'ai vu un échoué... c'est une scène marquante (j'ai perdu) mais tellement inédite et spectaculaire.
Rien que çà fait que je ne regrette pas mon achat.
Image
« L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse. » -Alain
Avatar de l’utilisateur
Manuwaza
Autiss à interner
Messages : 1525
Inscription : jeu. févr. 08, 2007 20:08

Re: [PS5] Death Stranding Director's Cut

Message par Manuwaza »

Death Stranding, c'était un peu mon jeu de la dernière chance, moi qui ai toujours eu du mal avec Kojima. Et si la formule MGS m'avait laissé de marbre, celle de Death Stranding a totalement fonctionné avec moi. Je me suis laissé happer par le scénario et l'ambiance comme rarement. Certes on peut critiquer le côté rébarbatif du gameplay, mais pourtant quel sentiment d'accomplissement quand on arrive à destination après en avoir chié pendant des heures, s'être rétamé 15 fois, s'être creusé la tête pour franchir cette montagne, avoir pataugé dans la gadoue... Et ça, on ne le ressent que parce que ce gameplay est "austère" justement, c'est le prix à payer pour que ça fonctionne aussi bien. Et comme tu le dis Data, ces rencontre avec les échoués... Quelle pression on ressent. Les combats ne sont pas passionnants mais là c'est pareil, on ne se sent que plus vulnérable, et on se dit finalement que si on se retrouvait dans cette situation IRL, on se démerderait certainement aussi mal...

Bref, gros coup de coeur qui me fait envisager de redonner leur chance aux MGS!

Ah par contre, j'ai fait la connerie de vouloir le platiner et là...ouch, quelle erreur! Une purge, d'une répétitivité sans nom!
http://www.oldiesrising.com/AmanoSkin : Mon p'tit site sur les zoldies
Avatar de l’utilisateur
DataPro
Autiss à interner
Messages : 1051
Inscription : lun. juil. 16, 2012 8:47

Re: [PS5] Death Stranding Director's Cut

Message par DataPro »

Platiner les jeux, en particulier les jeux japonais est souvent rébarbatif pour moi.
Je fais la série des Yakuza et clairement, les défis du style manger tous les plats de tous les restaurants, boire l'alcool de tous les bars, sortir avec toutes les hôtesses... c'est non seulement rébarbatif mais laissant d'un jeu à l'autre. Après, je trouve que c'est un vrai plus d'avoir toutes ces quêtes annexes et çà enrichit clairement le jeu.
Cà me permet de faire mon marché et c'est très bien. Mais je ne viserais jamais le platine 100%, çà gâche mon plaisir à la longue.
Après Yakuza est assez permissif, car j'ai pu finir les jeux sans "farmer" beaucoup ni crafter d'armes.
Pour Animal Crossing, je tente le coup sur le long terme mais il y a trop de défis impossibles à réaliser avec un temps de jeu normal... trop de poissons, d'insectes à capturer, les anniversaires (plusieurs années pour remplir le défi), le pire étant les puces ! en presque 2 as, j'en ai capturé 1 et il en faut 10 !

Pour le reste, je pense qu'il faut des gens comme Kojima dans le jeu vidéo.
Au cinéma, il y en a plein qui se la raconte et çà marche, çà a marché et çà marchera.
Et que dire de Capcom et de ses "Street Fighter", Resident Evil et autres qui resservent la même purée à chaque génération. Pourtant y'a des fans car çà se vend bien.
Je n'attache pas trop d'importance à Kojima et je lui reconnais d'avoir eu le génie de la scène avec Psycho Mantis dans Metal Gear Solid sur PS1.
Image
« L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse. » -Alain
Avatar de l’utilisateur
Manuwaza
Autiss à interner
Messages : 1525
Inscription : jeu. févr. 08, 2007 20:08

Re: [PS5] Death Stranding Director's Cut

Message par Manuwaza »

Je suis un peu comme toi, je n'ai pas particulièrement pour objectif de platiner mes jeux mais j'aime bien prendre mon temps et faire un tas de quêtes annexes. En général, quand en jouant de cette manière je me retrouve à disons 70% du platine, je fais l'effort pour compléter les 30% restants. C'était le cas pour Death Stranding, mais alors les 30% en question, mamamia, les livraisons à la con dans des endroits inaccessibles pour maximiser les relations avec tout le monde, avec la flippe que les routes et tyroliennes pètent avant que j'aie pu terminer... >triste
http://www.oldiesrising.com/AmanoSkin : Mon p'tit site sur les zoldies
Répondre