Après un premier épisode plus que moyen, Z First Impact revient avec un deuxième chapitre qui n’apporte finalement pas grand chose de nouveau.

Je vous invite à consulter ma chronique du premier épisode de Z First Impact pour constater que le premier chapitre ne m’avait pas vraiment emballé.

Un design toujours aussi discutable


Avec Z First Impact Opus 1 Chapitre 2, on trouve quatre nouveaux personnages. Leur design est tout aussi discutable que pour le premier épisode, pour ne pas dire complètement raté. L’impression d’avoir un mauvais FPS des années 90 reste toujours aussi prégnante.

Nos personnages disposent de nouvelles capacités spéciales qui vont leur permettre d’améliorer certaines de leurs statistiques. Toutefois, rien qui ne change radicalement le principe de jeu.

Une recette identique


La recette de Z First Impact reste donc invariablement la même, avec ses bons et ses mauvais côté.

Cette fois, le plateau laisse la part belle à un parc au milieu de la ville.
Cette fois, le plateau laisse la part belle à un parc au milieu de la ville.

Le bon côté, c’est clairement la gestion du bruit. Il ne faut pas rentrer dans le tas directement sous peine d’attirer tous les zombies de l’univers et de crever lamentablement.

Il faut aussi savoir éviter que les zombies ne vous voient, sous peine de se précipiter sur vous. Bon, heureusement, ils vous foncent dessus une case par une case, ce qui vous permet de facilement vous barrer...

Le mauvais côté de Z First Impact, c’est ce manque de rythme et cette monotonie tout au long de la partie. Là où un Zombicide propose une montée en intensité qu’il va falloir gérer, ici, on se contente d’anticiper et de planifier sa stratégie pour éviter d’avoir à se battre contre les zombies. C’est réaliste, mais le fun en prend un sacré coup dans les dents.

Rien de nouveau alors ?


Si, et heureusement, il y a des nouvelles choses. Ou plutôt des choses qui prolongent le boulot commencé avec le premier épisode.

On a déjà un nouveau plateau de jeu. Il n’est pas modulable, contrairement à ce que les neufs tuiles qui le composent pourraient laisser entendre. Sa grande nouveauté, c’est que la ville n’est qu’à la périphérie du plateau de jeu, le centre étant occupé par un parc arboré. Bon, finalement, ça ne change pas grand chose dans la façon de jouer mais ça change un peu.

Les figurines restent de qualité moyenne, mais tout à fait acceptables.
Les figurines restent de qualité moyenne, mais tout à fait acceptables.

De nouveaux monstres font également leur apparition, avec surtout le fameux Titan, dont la figurine est particulièrement grande. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le loulou est particulièrement balèze et vous apportera pas mal d’ennuis dans les missions où il intervient.

Il faut voir les Z First Impact comme une série, avec des scénarios qui s’enchaînent. Ici, on commence donc à la mission 11, les dix premières se trouvant dans la boite du chapitre 1.

Les objectifs restent globalement les mêmes. Du coup, si on a peiné à accrocher au premier épisode, ce n’est pas ce Chapitre 2 qui va changer grand chose. Les missions permettent de prendre en main les particularités du jeu mais, comme elles sont les mêmes que pour la première boîte de jeu, on n’a même plus le plaisir de la découverte.

Deuxième et dernier chapitre ?


Z First Impact Opus 1 Chapitre 2 n’était censé être qu’une étape. La boite comporte même un flyer annonçant que l’Opus 2 se déroulera dans un monde de glace.

Le truc, c’est que devant le bide commercial du jeu, il a fort peu de chances pour que l’on puisse l’avoir un jour entre les mains… Mais en a-t-on réellement envie finalement ?


Le bonus dans ce chapitre 2, c'est la figurine GEANTE (et super balèze).
Le bonus dans ce chapitre 2, c'est la figurine GEANTE (et super balèze).


Le design des personnages est toujours aussi... comment dire...
Le design des personnages est toujours aussi... comment dire...



Z First Impact Opus 1 Chapitre 2, un jeu pour 1-4 joueurs de Hervé Sagnier et Laurent Vincent, édité par Z or Alive Compagnie pour des parties d'environ 60 min.
Age conseillé : 14+.
à peine moyen

Z First Impact Opus 1 Chapitre 2 en quelques mots

On sent bien que les deux Chapitres de Z First Impact Opus 1 ont été pensés en même temps. Le matériel est sensiblement le même, de même que les règles. Il faut donc plutôt le voir comme une extension avec dix nouvelles missions qu’autre chose.

La note : 2/6 (à peine moyen)