Dès les premières minutes de jeu, les choses sont claires : Universal Soldier sur Game Boy reprend, voir copie allègrement, les bases posées par Turrican.

Ceux qui connaissent la série des Turrican ne seront donc pas perdus : Universal Soldier en reprend la recette dans les grandes lignes. Le principe est donc simple et vous demande de progresser en canardant tout ce qui bouge.

Le jeu se base donc sur le film éponyme avec Jean-Claude Van Damme, qui doit une fois de plus sauver le monde d'une horde de bureaucrates corrompus qui asservissent l'humanité. La comparaison avec le film s'arrête en gros ici, le jeu qui nous intéresse jouant la carte de l'action.

L'ensemble est particulièrement old school, puisque si vous pouvez vous baisser, il vous est impossible de tirer en l'air. Chose assez curieuse, vous pouvez également sauter en appuyant sur haut, ce qui donne au titre un côté très fortement micro qui renforce encore un peu plus le sentiment de copie de Turrican.

Au gré des niveaux, on récupère divers items qui nous permettront de changer d'arme. Laser, roquettes ou encore tirs qui ratissent large (bien pratiques puisqu'il est impossible de tirer en l'air), l'arsenal est assez varié.

Graphiquement, l'ambiance du film, avec ses décors craspecs, est plutôt bien rendue, et ce malgré les quatre niveaux de gris de la console. En revanche, la musique est le gros point faible du titre : il est fortement conseillé de couper le son lorsque l'on joue à Universal Soldier sur Game Boy ! Pour le reste, la durée de vie est correcte, avec une difficulté assez élevée propre au genre, en partie contrebalancée par un système de mot de passe entre chaque niveau.
moyen

Universal Soldier en quelques mots

Universal Soldier sur Game Boy est un bon petit jeu d'action. Il ne prétend pas révolutionner le genre, mais conviendra à tous les amateurs de castagne avec un flingue au bout du bras.

La note : 3/6 (moyen)