Dire que j'attendais avec impatience Uncharted 4 tient du doux euphémisme. Souvent, une telle attente créée des déception. Pas avec Naughty Dog.

Quatrième et dernier volet des aventures de Nathan Drake, et première incartade de notre aventurier sur une autre console de salon que la Playstation 3 - on fera l'impasse sur la version PS Vita, très sympathique, mais pas au niveau des épisodes canoniques.

Uncharted 4 va vous pulvériser la rétine


Du coup, connaissant le savoir faire technique du studio, on savait que l'on se régalerait la rétine. Et putain, voilà comment c'est beau ! Mais une réalisation, aussi réussie soit-elle, ne serait rien sans cette magnifique direction artistique. Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis pris à murmurer, les yeux rivés sur l'écran, des "putain que c'est beau", ma vuglarité venant tempérer la magnificence de ce que j'avais sous les yeux. Mais bon, hum, je m'emporte un peu là...

Uncharted 4 sur Playstation 4.
Uncharted 4 sur Playstation 4.

Bon, pour résumer : Uncharted 4, c'est carrément beau. Mais s'il n'y avait que cela, ce serait clairement insuffisant. On a déjà vu un sacré parquet de magnifiques écrins qui, une fois la manette en main, se dévoilent être des coquilles vides.

Si vous avez joué aux précédents épisodes de la série, vous vous doutez bien qu'il n'en est rien ici, avec Uncharted 4.

L'aventure Uncharted 4


Déjà, il faut voir le scénario. La série appartient à ce type de jeu où l'aventure est au moins aussi importante que le gameplay en lui-même. On retrouve donc notre Nate préféré, entouré de sa femme, de Sully... et de son frère ! Oui, Nathan Drake a un frère ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va nous emener dans de sacrées aventures, pleines de pirates.

Certes, le scénario est classique, mais c'est un peu comme un Indiana Jones : c'est simple, mais parfaitement huilé et ultra fun à suivre.

De plus, les personnages sont vraiment attachants, les dialogues (même en version française) sont parfaits de simplicité et de non dits, avec toujours cet humour cabochard qui donne à l'ensemble ce côté si addictif.

Un gameplay aux petits oignons


Parlons un peu du gameplay. Parce que oui, même s'il est assez simple et assisté, le gameplay de Uncharted 4 est parfaitement bien pensé et se révèle bien jubilatoire lorsque l'on plonge au coeur de l'action. Les combats sont nombreux, mais sont soutenus par des événements qui se déclenchent quand on ne s'y attend pas, ou pas vraiment. Du grand spectacle comme on l'aime.

A une époque où tous les jeux jouent la carte du monde ouvert, Uncharted 4 continue sur ce qu'il sait faire de mieux : des couloirs invisibles. Les espaces à visiter sont vastes. Le jeu est naturellement dirigiste et les scripts invisibles. Ici, vous n'allez jamais tourner en rond pendant longtemps.

Là où les Tomb Raider modernes ne nous font voyager qu'à un seul et même endroit - même s'il y a de nombreuses variantes dans les environnements traversés - Uncharted continue de nous faire rêver en nous envoyant aux quatre coins du monde, constituant des environnement aussi variés qu'éblouissants.

Côté durée de vie, c'est tout à fait honorable. J'ai passé 15 heures pour terminer les 22 niveaux que compte le jeu.
culte, indispensable !

Uncharted 4 en quelques mots

Uncharted 4 est une sacrée réussite. Un jeu que l'on fait durer, pour le plaisir, histoire de pouvoir en profiter le plus longtemps possible. Déjà culte.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)