Après deux épisodes à la qualité très discutable, la série des Suikoden, initiée sur Playstation première du nom, nous revient avec un nouvel épisode. L'appréhension se dissipe vite puisque l'opus se révèle d'une grande qualité.

Grand fan de la série Suikoden depuis ses débuts il fallait que je teste ce cinquième épisode.

Faléna, tes manigances impitoyables
Faléna,tu glorifies la loi du plus fourbe
Faléna, et sous ton soleil implacable
Faléna, tu ne redoutes que la patrie D'Armes

Suikoden V, qui marque à nouveau par sa qualité, contrairement aux deux précédents épisodes.
Suikoden V, qui marque à nouveau par sa qualité, contrairement aux deux précédents épisodes.

Voilà qui résume a peut près le scénario de Suikoden 5. Entre Intrigues alambiquées et retournements multiples, les habitués de la série ne seront pas dépaysés. C'est d'ailleurs un peu ce que je commence à reprocher aux scénaristes : le fait de placer l'action dans un empire corrompu où des personnes en veulent à cette chère patrie fini pas commencer à me lasser.
A l'instar des précédents, cet épisode ne brille pas par sa réalisation, ce qui n'est pas très gênant pour un RPG.
Passons maintenant au contenu. Si on se plonge aisément dans l'aventure, le scénario met un temps fou à démarrer. Il faut à peu près dix heures avant que l'aventure ne se lance vraiment.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série Suikoden, sachez que l'histoire est basée sur une vieille légende chinoise parlant de 108 étoiles mythiques. Et qui dit 108 étoiles dit 108 persos recrutables à dénicher ! Avec une bonne soixantaine d'entre eux jouables, on comprend que cette particularité propre aux Suikoden ait poussé les aficionados à explorer tous les recoins de la carte en vue de trouver chaque protagoniste.

Votre château se remplira donc de plus en plus, ce qui créée une excellente motivation pour continuer, et une façon très originale de s'approprier le jeu.
Coté magie, on trouve des runes qui rappellent les materia de FF7, sans la partie combo. Il est ainsi possible de faire des combinaisons, et avec trois rune équipables par personnage, il y a de quoi faire un bon nombre d'essais.
Dans le domaine des petits défauts, je mentionnerais très certainement la musique trop répétitive dans les villes, poussant le joueur à rapidement couper le son de sa télé tant elles sont lourdes et redondantes.
Dans l'ensemble, la difficulté ne pose pas de problème. Seuls quelques passages où elle est mal dosée vous donneront un peu plus de fil à retordre. Rien de bien méchant dans l'ensemble.
Excellent !

Suikoden V en quelques mots

Pour conclure, je dirais que malgré ses quelques petits défauts, on se rapproches de la perfection en terme de jeu de rôle, sans toutefois retrouver le panache des deux premiers épisodes. Reste que si vous aimez les RPG, n'hésitez pas à investir dans cette valeur sûre.

La note : 5/6 (Excellent !)