Après Duck Tales Remastered, c'est au tour d'un autre grand nom des jeux des années 80 de faire l'objet d'un remake chez Capcom : Strider.

Ah, les aficionados de la Megadrive s'en rappelleront certainement : Strider, c'est un sacré putain de jeu d'action ! Sans parler de la version originelle sortie en arcade quelques années plus tôt. Le voir revenir en 2014 a de quoi nous réjouir.

Seulement ici, il ne s'agit pas d'un remake, mais bien d'un tout nouvel épisode. C'est Double Helix, responsable de Silent Hill Homecoming et Killer Instinct version 2013, qui est aux commandes.

Strider sur Playstation 4.
Strider sur Playstation 4.

Disponible uniquement en version dématérialisée, ce Strider version 2014 joue la carte du rétro, avec une vue de côté et un gameplay typiquement 2D, tout en se dotant d'une réalisation en 3D plutôt agréable, bien qu'assez redondante et manquant du sel qui la rendrait inoubliable. Heureusement, le gameplay est là pour relever le tout. C'est nerveux à souhait, et parfaitement maniable.

Le level design rappelle sensiblement un Metroidvania. Ainsi, vous progressez dans des niveaux assez vastes où les couloirs s’enchevêtrent savamment. Au gré de vos combats contre les nombreux boss, vous récupèrerez de nouveaux pouvoirs qui vous permettront de débloquer votre chemin : double saut, shurikens, etc. La panoplie devient vite très large, tandis que le gameplay reste toujours aussi agréable.

La difficulté est assez old school, mais ce n'est jamais insurmontable, tout est question de doigté. La durée de vie est correcte, avec environ six ou sept heures. Pour un jeu de ce genre, c’est très bon. Il faut d'ailleurs avouer que les dernières parties du jeu manquent tout de même de piment, ne pouvant empêcher une certaine lassitude chez le joueur.
bon petit jeu

Strider en quelques mots

Strider millésime 2014 est une bonne surprise. J'avoue que n'en attendais pas grand chose, préférant me remettre l'opus originel en arcade. Toutefois, Double Helix a su retranscrire l'ambiance, et surtout le gameplay de la série, tout en la dotant d'une réalisation au goût du jour.

La note : 4/6 (bon petit jeu)