Un Sonic en version RPG réalisé par Bioware (Baldur's Gate, Kotor, Mass Effetc...). Miam ! Voyons voir ce Sonic Chronicles !

Sur les traces d'un certain plombier, Sonic se voit adapté en RPG par des gros pontes du genre. Ici, c'est un développeur américain, Bioware, qui joue l'alter égo de Squaresoft chez Nintendo.

Sonic, qui avait réussi à mettre hors d'état de nuire le fameux Robotnik, revient ici pour faire face à une nouvelle menace. Les animaux sont devenus fous et attaquent les habitants ! Tout commence donc dans Green Hill, et nous permet d'apprécier la réalisation graphique particulièrement jolie. Tout semble dessiné à la main, et fait beaucoup plus penser aux épisodes 16bits qu'aux derniers navets sortis sur PS3 ou 360.

Sonic Chronicles, un RPG made in Bioware sur DS.
Sonic Chronicles, un RPG made in Bioware sur DS.

Je ne vous raconterai pas le scénario pour vous garder la surprise. Sachez juste que si au départ c'est aussi niais et moi-je moi-je que dans le stupide dessin animé, au fur et à mesure de l'évolution de l'aventure en trouve tout de même un peu plus de profondeur.
Les amateurs des oeuvres de Bioware ne seront pas dépaysés avec les discours à choix multiples, assez nombreux, qui recèlent d'excellentes touches d'humour et autres clins d'oeil aux connaisseurs de la série Sonic (surtout la séquence se fin, rigolote et originale) mais n'ont clairement pas la profondeur de deux d'un Mass Effect.

Au final, les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on croyait et pour une fois un certain recul a été pris vis à vis de la série dans son ensemble.
Côté gameplay, Sonic Chronicles mélange de RPG à l'américaine, avec toutefois une grosse prédominance pour l'école japonaise. On voit arriver les ennemis, ce qui permet de les éviter assez facilement (notamment dans un dernier niveau assez fastidieux).

L'expérience s'acquière par combat, mais également en réalisant diverses actions et autres quêtes annexes. Ces dernières sont assez nombreuse, mais toujours très courtes. Dans tous les cas, le leveling est très limité et se fait quasiment naturellement.
Et c'est finalement tant mieux. Car à vouloir s'affranchir des pontifs du genre, les gars de chez Bioware ont créé une certaine carence qui se fait énormément ressentir à la fin du jeu et limite énormément ceux qui voudraient faire du leveling.
Vous ne pouvez récupérer de la vie qu'en utilisant certains objets (Tails le permet via une aptitude spéciale, mais il est tellement inutile que l'on ne s'en sert quasiment jamais). Lesdits objets se trouvent dans des magasins qui ne se trouvent pas à chaque coin de rue. Du coup, les joueurs peu avertis ne feront pas le stock nécessaire pour récupérer la vie et la magie nécessaire et seront proprement baisés ! Heureusement, cela est tout de même limité puisque les ennemis en font régulièrement tomber après les combats.

La magie maintenant. On ne peut pas à proprement parler de magie dans Sonic Chronicles, mais plutôt de coups spéciaux. A l'image d'un Mario & Luigi, vous devez effectuer diverses actions de rapidité pour lancer votre coup, sous peine de le louper. Les manips font beaucoup penser à Ouendan sur DS. Assez difficiles au départ, une fois les timings maîtrisés tout sort plutôt bien. On est donc loin d'un Magna Carta par exemple.
Sonic Chronicles est un RPG grand public, et cela se ressent énormément : même lors que votre joueur meurt durant le combat, il gagne de l'expérience.

Malheureusement, plus on avance dans le jeu, et plus les coups normaux deviennent inutiles - peu puissants et sujets à des contres qui font très mal.
Du coup, on ne fait plus qu'utiliser les coups spéciaux, qui bouffent votre barre de spécial très rapidement. Si on a un bon stock d'items pour regagner du spécial, cela ne pose aucun problème... mais dans le cas contraire...

Chacun des niveaux traversés n'est pas énorme, mais il fourmille de passages différents pour arriver ça et là et récupérer les différents bonus. Encore une fois, ce principe fait énormément penser à la Megadrive.
Les bonus en question sont des oeufs, qui permettent de récupérer des petits personnages qui, couplé à l'un de vos joueurs, procurera des aptitudes particulières (récupération de vie à chaque tour, plus fort, plus de PV, etc.). Malheureusement, cette facette du jeu n'est pas très exploitée et ce côté Pokemon est bien vite mis de côté tant les modifications d'état pour vos joueurs sont anecdotiques.

La durée de vie est correcte, avec entre 20 et 25 heures. C'est bon, surtout que les séances de leveling ne sont pas présentes (alors qu'elle comptent bien un tiers de la durée de vie d'un RPG japonais classique).
Excellent !

Sonic Chronicles en quelques mots

Sonic Chronicles est excellent, c'est indéniable, mais la limite du système de combat en fait un bon jeu, mais pas un jeu culte. De même, son scénario plutôt léger ne scotchera que les connaisseurs de la série. Les autres n'y verront qu'un alibi pour combattre.

La note : 5/6 (Excellent !)