L'Ubi Framework, qui avait permis la naissance du génial Rayman Origins puis à Rayman Legends, permet à Ubisoft Montpellier de nous pondre un jeu totalement à part, nommé Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre.

Graphiquement, le jeu est reconnaissable entre mille. A une époque ou les blockbusters sont totalement formatés sur le même moule et la même direction artistique, ici, ça tranche dans le vif. Cela se traduit par un côté BD totalement assumé, qui permet de laisser de la place à l'imagination, tout en proposant au joueur une aventure assez classique dans son gameplay mais à la résonance particulièrement forte.

Il faut dire que des jeux sur la première guerre mondiale, ça ne courre pas les rues. On ne sait pas exactement pourquoi, mais il faut avouer que lorsque l'on se penche un peu dessus, ce que l'on y trouve est souvent sordide. Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre ne s'en cache pas et explique les choses au joueur, sans ambage. Toutefois, on n'est bien loin d'un jeu éducatif. Les développeurs ont au contraire réussi m'intéresser à l'univers de leur jeu - la guerre - si bien que j'ai lu l'ensemble des explications historiques. Les notes sont courtes, mais très instructives.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre sur Playstation 4.
Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre sur Playstation 4.

Le gameplay propose un jeu en vue de côté - spécialité de l'Ubi Framework - qui ne joue absolument pas sur la dextérité du joueur, mais plutôt sur sa capacité de réflexion. Le jeu fait ainsi penser à The Cave de Ron Gilbert. L'ensemble est assez facile, mais ce n'est finalement pas le but ultime du jeu.

Le scénario est simple, et sait nous intéresser à ses personnages tout en les intégrant dans des phases importantes de l'époque. C'est ce lien entre le macro (l'Histoire avec un grand H) et le micro (les personnages, qui ne sont pas uniquement des "soldats inconnus") qui fait le succès de Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre.

J'avais également peur d'un côté trop larmoyant, trop triste et trop convenu. Finalement, le jeu est tantôt drôle, tantôt touchant, mais rarement triste. On a réellement peur pour chacun des protagoniste car, contrairement à une production plus classique, personne n'est sûr de s'en sortir indemne... et même pas vous, vu la puissance du sujet et la maestria avec laquelle il est traité.
culte, indispensable !

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre en quelques mots

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre est un grand jeu. Il aurait vraiment mérité une sortie physique tant son propos est juste et cohérent. Sa direction artistique, ses voix off, ses personnages... Bref, incontournable.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)