Les jeux mettant en scène des enfants sont rares, surtout lorsque ce sont les enfants les méchants. Rule of Rose nous plonge dans l'univers angoissant de la méchanceté enfantine.


L'histoire se passe en 1930, en Angleterre. Jennifer, jeune fille réservée, se retrouve dans un dirigeable, en plein vol, d'ou les adultes ont quasi disparu et ou les fillettes règnent en maîtresses d'une main de fer, dans le Club du Crayon Rouge.

Jennifer se voit réduite à l'état de souffre douleur, et doit trouver chaque mois un objet qui plaira au club sous peine de mort.
Heureusement, Brown, un chien embarqué dans la même galère, l'accompagne et l'aide dans ses recherches, et dans les combats contre les petits monstres qui surgissent de temps en temps.

Rule of Rose sur Playstation 2.
Rule of Rose sur Playstation 2.

Si le scénario est incroyablement élaboré et assez malsain, il est malheureusement dilué à cause d'un gameplay horriblement frustrant et lent, semblable à un Alone in the Dark de 1992. C'est le point noir du jeu.
Heureusement les phases d'action sont peu nombreuses et les ennemis sont pour la plupart peu dangereux et lents.

Le jeu propose deux fins comme tout bon survival horror, une "mauvaise" et une "bonne". La bonne étant doublement intéressante car elle vous offre les clés pour comprendre l'histoire de Jennifer.
bon petit jeu

Rule of Rose en quelques mots

Rule of Rose est une petite perle de la PS2 et du Survival-Horror. Moins abouti que Silent Hill 2, on est tout de même servi par un univers étrange et pourtant pas si éloigné que ça de nous : l'enfance. Le scénario est brutal de part sa simplicité dans les faits, et est efficace, surtout quand on commence à comprendre ce qui se passe vraiment dans le jeu.

La note : 4/6 (bon petit jeu)