La réputation de Race for the Galaxy n’est plus à faire. Mais bon, il faut avouer que jouer avec des dés, c’est tout de même vachement plus fun que de jouer avec des cartes, non ? Alors c’est parti pour Roll for the Galaxy !

Roll for the Galaxy : lancez des dés pour conquérir votre empire galactique !


La matériel de Roll for the Galaxy est exemplaire. Le carton est bien épais, et surtout les quelques 111 dés spéciaux alternent les couleurs avec un très bel effet.

Reste que le parti pris graphique, repris à Race for the Galaxy, reste assez discutable. C’est assez froid. Ce ne sont pas vraiment les visuels des différentes tuiles qui posent problème, ils sont même particulièrement jolis. Le soucis, c’est l’ensemble de la mise en page, avec un effet “acier brossé” assez kitch.

De plus, les éléments fourmillent de petites icônes qui laissent augurer un jeu compliqué. C’est d’ailleur la réputation de Race for the Galaxy : être un jeu de carte excellent, mais pas facile d’accès.

Rassurez-vous, Roll for the Galaxy n’est pas compliqué. Les icônes s’expliquent bien et en quelques tours de jeu vous aurez vite compris comment tout cela fonctionne.

Les plateaux de jeu des joueurs.
Les plateaux de jeu des joueurs.

Le principe de jeu


Roll for the Galaxy vous propose de placer vos ouvriers afin de développer des technologies, de conquérir des planètes, de produire des ressources sur ces planètes et de les récolter.

Et vous ouvriers, ce sont vos dés ! Chaque face d’un dé correspond à une phase. La couleur du dé permet de varier le hasard, certains permettant par exemple de sortir plus facilement telle ou telle phase.

Le jeu se décompose donc en cinq phases possibles :
- Explorer : pour gagner de l’argent ou récupérer de nouvelles tuiles (qui sont recto verso : une pour une technologie à développer, et une pour une planète à coloniser)
- Développer : Développer de nouvelles technologies parmi celles qui sont sur notre plateau personnel, en commençant par celle sur le dessus de la pile
- Coloniser : Coloniser de nouvelles planètes, parmi celles qui sont sur notre plateau personnel, en commençant par celle sur le dessus de la pile
- Produire : placer des ressources sur des planètes que l’on a colonisé
- Expédier : récupérer des ressources sur des planètes qui nous appartiennent. Elles peuvent nous permettre de récupérer de l’argent, ou de marquer des points de victoire

Un tour de jeu se déroule comme suit :
- Les joueurs lancent leur dés, derrière un paravent, à l’abri du regard des autres joueurs
- Ils vont ensuite pouvoir placer leurs dés en fonction des faces des dés
- Ils vont ensuite pouvoir choisir l’un de leur dé, et le placer sur l’une des cinq phases listées ci-dessus.
- Ils peuvent afin révéler leurs choix en enlevant leur paravent

Vous l’avez compris : il faut que les joueurs autour de la table soient honnêtes, car la triche est très facile. Comme elle est également totalement idiote, ce n’est pas vraiment un point faible pour Roll for the Galaxy.

Plein de dés, tout plein, top cool !!!
Plein de dés, tout plein, top cool !!!

Ensuite, seules les phases activées par les joueurs seront opérationnelles. Les dés qui seront placés sur des phases non opérationnelles retournent dans votre gobelet.

Tous les dés utilisés lors d’une phase vont sur votre plateau personnel, dans votre population. A la fin du tour, vous pouvez dépenser un dollar par dé que vous désirez ajouter dans votre gobelet.

A la fin du jeu, on compte les points de victoire, ainsi que l’ensemble des valeurs des technologies développées et des tuiles colonisées. Celui qui a le plus de points de victoire a gagné !

Un vrai coup de coeur !


Les tuiles de développement et de planètes sont très variées. Il y a donc beaucoup de stratégies à tester et mettre en place. Allez-vous jouer le développement de technologies, histoire de bénéficier de gros avantages par la suite ? Allez-vous vous lancer dans une production intensive histoire de marquer rapidement des points de victoire ?

Souvent, la stratégie dépend des tuiles que vous piochez au début de la partie. Cela force donc le joueur à adapter son jeu à ses ressources d’origine, et donne aux parties un côté réellement unique.

Les dés sont placés.
Les dés sont placés.

Malgré un visuel assez spartiate, chaque partie de Roll for the Galaxy est un vrai plaisir. Il n’y a pas énormément d'interactions entre les joueurs, mais on tente surtout de contrer ses adversaires en faisant mieux qu’eux.

Cela pourra toutefois en rebuter certains… Mais également en réjouir d’autres, ceux qui aiment maîtriser leur petit plateau et leurs petits évolutions. Il n’y a pas la frustration du blocage des autres joueurs, ce qui rend le jeu particulièrement fun et très accessible, malgré son côté “gros jeu”.


Roll for the Galaxy, un jeu pour 2-5 joueurs de ei-Hwa Huang et Thomas Lehmann, illustré par Martin Hoffmann, Claus Stephan et Mirko Suzuki, édité par Gigamic pour des parties d'environ 45min.
Age conseillé : 14+.
culte, indispensable !

Roll for the Galaxy en quelques mots

Roll for the Galaxy est un énorme coup de coeur. On enchaine les parties avec le plus grand des plaisir, alternant les tactiques et jetant les dés dans la joie et l’allégresse.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)