Quarriors se pare d’une troisième extension qui donne aux parties un côté beaucoup plus offensif, mais également plus aléatoire.

Quoi de plus dans cette troisième extension ?


Eh bien un peu de quoi varier les plaisirs, avec six nouvelles créatures et deux nouveaux sorts.

En tout, cela fait 40 nouveaux dés que l’on va pouvoir joyeusement fourrer dans son sac lors des parties de cet excellent jeu de dice building.

De quoi varier les plaisirs : le système de lock


Le système de lock vient modifier sensiblement les règles de Quarriors, sans toutefois les compliquer. Les créatures ont maintenant, sur leur dé, deux faces avec un cadena dessus.

Lorsque l’on lance le dé et qu’il tombe sur l’uns de ces deux faces cadenas, le “lock” s’active. Le détail de son activation est clairement expliqué sur la carte de la créature. Le dé est alors posé dans la zone active du joueur, et y restera jusqu’à ce qu’il décide de le supprimer (il lui en coûtera alors deux quidités pour le faire), ou qu’il tombe sur un autre dé sur la face “lock”.

Quarriors Quest for the Qladiator apporte plus d'interactions entre les joueurs... et de hasard aussi.
Quarriors Quest for the Qladiator apporte plus d'interactions entre les joueurs... et de hasard aussi.

Car il ne peut y avoir qu’un seul dé dans la zone de lock de votre zone active. Cela serait certainement bien abusé de pouvoir en avoir plusieurs.

L’intérêt de ce nouveau pan de gameplay, c’est que le joueur peut tenter d’utiliser cette créature non pas pour marquer les points, mais pour activer ses capacités spéciales… Si toutefois il tombe sur la face voulue après avoir lancé le dé.

Cela ajoute une bonne dose de chance, car souvent, l’un des deux locks est positif pour le joueur, mais l’autre est négatif. Mais vous êtes joueur, n’est-ce pas ?

Des affrontement beaucoup plus offensifs


Les créatures ajoutées par Quarriors Quest for the Qladiator donnent aux parties un côté beaucoup plus offensif. Certaines sont particulièrement féroces. Je pense notamment au Frost Howler (je ne connais pas son nom en français), qui ne coûte pas très cher et frappe très fort.

A deux joueurs, cela rend le jeu parfois très déséquilibré. Il est donc préférable de sortir cette extension lorsque l’on y joue à trois ou plus.

Un mot sur la version française


La version que j’ai testée est la version anglaise. Elle a l’énorme avantage d’apporter un thermoformage qui permet de ranger les dés beaucoup plus facilement. Cela permet de grandement faciliter la mise en place des parties.

Or, cette version française fait l’impasse sur ce précieux thermoformage. D’après ce que j’ai pu lire ça et là, la qualité du matériel n’est pas tip top non plus… Et ça, je l’avais déjà mentionné dans ma chronique de Quarriors.


Quarriors Quest for the Qladiator, un jeu pour 2-4 joueurs de Mike Elliott et Eric M. Lang, illustré par Chris Raimo, édité par WizKids pour des parties d'environ 30min.
Age conseillé : 14+.
bon petit jeu

Quarriors Quest for the Qladiator en quelques mots

Quarriors Quest for the Qladiator ravira ceux qui trouvaient que les interactions entre les joueurs n’étaient pas assez présentes dans la version de base de Quarriors. Ici, on se fout sur la gueule avec encore plus de joie et d’allégresse, mais également plus d’aléatoire, le système de lock donnant à l'ensemble un côté quitte ou double.

La note : 4/6 (bon petit jeu)