Le Professeur Layton revient pour un quatrième et dernier volet sur DS, avant de passer sur 3DS.

Les épisodes du Professeur Layton se suivent et se ressemblent... Et alors ? La recette est toujours la même, mais le plaisir est toujours bel et bien présent. On retrouve cette alchimie si particulière qui faisait le charme des précédents volets.

Ce charme, il tient en plusieurs points. Déjà, ce sont les énigmes, souvent bien pensées, et surtout assez variées pour ne jamais lasser. On trouve des énigmes de logique, de mathématique, de pièces à déplacer, bref, un peu tout est représenté, et il n'y en a qu'une ou deux que j'ai trouvé tirées par les cheveux.

Professeur Layton et l'Appel du Spectre sur DS.
Professeur Layton et l'Appel du Spectre sur DS.

La difficulté est bien dosée, aucune énigme n'est insurmontable et, pour ceux qui peinent, il est possible d'utiliser des pièces que l'on trouve disséminées dans les écrans de jeu.
Le jeu compte un peu plus de 150 énigmes, mais il n'est pas nécessaire de toutes les trouver et les résoudre afin d'en voir le dénouement.

Car un bon Professeur Layton - Et l'Appel du Spectre en fait clairement partie - c'est aussi un scénario hors pair. En plus de graphismes splendides faisant penser à de fines aquarelles, l'histoire se base sur une écriture fine, rafraichissante et souvent originale qui fait que, même si on n'en a un peu marre des énigmes (j'avoue ne pas être un inconditionnel du genre), on continue l'aventure histoire de connaître la suite de l'histoire.

Le scénario remonte aux débuts de la série, et va nous permettre, entre autre, de découvrir la rencontre entre le Professeur et Luke, son futur assistant. Les personnages sont hauts en couleurs et le dénouement se veut très émouvant. Peut-être pas aussi fort en émotions que le précédent (Le Destin Perdu), mais il apporte tout de même quelque chose de rare dans un jeu vidéo. Mais pour cela, il faudra aller jusqu'au dénouement, le reste de l'aventure étant très léger (dans le bon sens du terme).

Une ambiance toujours aussi excellente.
Une ambiance toujours aussi excellente.

Côté nouveautés, on pourra noter un rythme qui laisse beaucoup plus de place à l'histoire, et des énigmes mieux intégrées au scénario. Cela dans une certaine limite, car résoudre des énigme dans les moments d'action ne reflète que de façon très lointaine la réalité... Et pourtant, ça marche, on se prend tout de même au jeu.
On peut également débloquer quelques flashbacks qui permettent d'en apprendre un peu plus sur l'histoire. Enfin, le Professeur a quelques nouveaux mini-jeux dans sa valise.
culte, indispensable !

Professeur Layton et l'Appel du Spectre en quelques mots

Professeur Layton et l'Appel du Spectre est une petite perle, tout comme le sont les trois précédents épisodes. Certes, la recette ne se renouvelle pratiquement pas, mais puisqu'on prend un pied intersidéral, ce n'est finalement pas un problème.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)