Point Blank arrive sur DS, après un passage très remarqué sur Playstation... Mais comment adapter un jeu de tir au flingue sur une console portable ? Visiblement c'est difficile...

Point Blank avait marqué la Playstation par son côté très fun et humoristique, là où Time Crisis jouait plus la carte de la beaufitude américaine. Un bon vent frais pour tout amateur de tir pixélisé en quelque sorte.
Mais voilà, comment faire passer ces sensations sur les deux minuscules écrans de la DS ? Visiblement, les développeurs n'en savent pas plus que nous.

Le système est donc très simple : là où vous touchez l'écran avec votre stylet, vous tirez. Simple, facile, mais pas forcément efficace, puisque beaucoup trop simple.
Adaptation ratée, donc.

Point Blank DS n'est qu'une succession de minis jeux.
Point Blank DS n'est qu'une succession de minis jeux.

Mais tâchons tout de même d'essayer le jeu, en le prenant comme un simple jeu DS. Là, c'est un peu mieux. Le fait de devoir frénétiquement massacrer l'écran avec le stylet est assez rigolo et fun. On se prend à vouloir battre son score dans les différents mini-jeux proposés.
Pourtant, on se rend vitre compte que leur nombre est bien trop restreint pour pouvoir nous accrocher plus d'une heure ou deux. Un jeu DS du lancement en fait, c'est à dire un jeu où les développeurs ne savent pas encore comment utiliser la machine pour lui donner un gameplay durable.

La partie à deux relève le niveau, mais au final on laisse vite la cartouche en dehors de la console, tant sa durée de vie est faible.
à peine moyen

Point Blank DS en quelques mots

Mauvaise adaptation du jeu Playstation, Point Blank propose une série de mini-jeux plutôt sympathiques lorsque l'on fait abstraction du matériel d'origine. Malheureusement, leur faible nombre crée une durée de vie lilliputienne.

La note : 2/6 (à peine moyen)