Persona 4 revient quatre ans après son aventure originelle, dans une version portable aux petits oignons.

Persona 4 est à l'origine sorti sur Playstation 2 en 2009. Malheureusement, personne n'en a vraiment entendu parler... Tout du moins en occident, car au Japon, la série bénéficie d'une aura bien plus grande.

La série des Persona constitue un spin off de la série des Shin Megami Tensei, une série très prolifique qui a commencé dans les années 1990. On retrouve ici ce qui fait la marque de fabrique de la série : on se retrouve dans le monde actuel, tout ce qu'il y a de plus normal ; à quelques petites choses prêt toutefois.

Persona 4 The Golden sur PS Vita.
Persona 4 The Golden sur PS Vita.

On incarne ici un jeune lycéen fraîchement arrivé de la grande ville chez son oncle, et qui va devoir élucider une série de crimes où le modus operandi est particulièrement étonnant. Une légende urbaine affirme que, les jours où la pluie se transforme en brouillard, il est possible de voir des images à la télévision. Cette Midnight Channel est au coeur de l'histoire de Persona 4 The Golden.

En dehors de ce scénario, Persona 4 vous fait également éprouver la vie de tous les jours d'un jeune lycéen dans une petite ville japonaise. Le jeu se déroule sur environ une année. Chaque jour, vous pourrez effectuer diverses activités : études, sport, shopping, sorties avec les amis, etc. Chaque activité a ses bénéfices. Certaines vous permettent de monter vos points de personnalité (connaissance, courage, compréhension, etc) qui vous seront bien utiles dans vos relations avec les autres.

Car c'est bien dans cet aspect social que Persona 4 The Golden se révèle totalement accrocheur. Au gré de votre aventure, vous croiserez de nouvelles personnes, avec qui vous pourrez sympathiser. Il vous faudra alors les côtoyer afin de faire monter votre barre de relation sociale avec elle ou lui. Se faisant, vous en apprendrez également plus sur la personne, laissant transparaitre un scénario bien plus abouti et mature qu'il n'y parait au premier abord.

Outre tout cela, Persona 4 The Golden est également un RPG, un vrai. On se retrouve donc régulièrement à se taper des donjons dans le plus pur style du Dungeon Crawler. Et c'est peut-être cet aspect redondant qui est le moins réussi dans le titre... Ne faisons tout de même pas trop la fine bouche, tout du moins pour les gens comme moi qui sont réfractaire au côté redondant du genre.
Le système de combat est est vraiment stratégique et finalement assez profond, même si les balades dans les donjons sont souvent rébarbatives au bout d'un moment.

Cette version Vita propose de nombreuses options de difficulté, dont une permettant d'éviter toute notion de leveling. Pour ceux qui, comme moi, préfèrent le scénario au système de combat, c'est tout simplement parfait ! Pour les autres, il y a également un mode difficile où vous risquez de saigner sur la console.

Côté adaptation PS Vita, c'est du tout bon. Les graphismes ont été revus à la hausse, le tout est très fin. On retrouve en plus pas mal de scènes vidéo en dessin animé qui ne sont pas forcément utiles scénaristiquement, mais s'avèrent très efficaces et souvent bien placées. De plus, on trouve des options en ligne, permettant aux joueurs de s'entraider au sein d'un donjon par exemple, ou de savoir ce que les gens ont répondu à telle ou telle question ou fait telle ou telle chose dans la journée.

La durée de vie est énorme, avec au minimum 55 heures pour avoir le fin mot de l'histoire. Et croyez moi, elles ne sont pas trop longues ces heures !
culte, indispensable !

Persona 4 The Golden en quelques mots

Persona 4 The Golden fait partie des incontournables de la Vita... Tout du moins, pour tous ceux qui jouissent d'une bonne compréhension de l'anglais, le jeu n'ayant pas été traduit.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)