Oscar vous plonge dans le monde du cinéma, dans un jeu de plate-formes honnête, mais loin d'être transcendant.

Oscar, le nom vous dit peut-être quelque chose. Ce n'est pas étonnant, puisqu'il est bien plus connu sur Amiga, il a connu des adaptations Amiga 600, 1200, et même CD32.

Dans ce jeu de plate-formes, vous devez récupérer les oscars disséminés dans le niveau et finalement trouver le clap final pour passer à la séquence suivante. Un scénario plutôt original pour un gameplay qui est en revanche tout ce qu'il y a de plus classique. On fini même par s'ennuyer ferme, car si sur Amiga les jeux de plate-formes sont bien représentés, sur Super Nintendo, ça se bouscule tellement au portillon que l'on peut se permettre de faire la fine bouche !

Oscar sur Super Nintendo.
Oscar sur Super Nintendo.

Les niveaux proposent un petit peu d'exploration (il faut chercher des Oscars rappelons-le), tout en restant sur le principe du "je vais toujours vers la droite". Au gré de la progression, notre héros peut acquérir de nouveaux pouvoirs, qui lui permettent par exemple de frapper ses ennemis (plutôt que de leur sauter sur la tête) ou encore se rendre invisible.
Chaque niveau propose un monde radicalement différent. Comme la cartouche se base sur le monde du cinéma, il n'est pas nécessaire de faire un lien entre eux, ce qui permet d'avoir des niveaux très variés et parfois totalement barrés.

Oscar est assez difficile à trouver sur Super Nintendo de nos jours. Pour comprendre pourquoi, il suffit de jeter un oeil à sa date de sortie : 1996. Il fait sans conteste partie des jeux Super Nintendo les plus récents. A sa sortie, la console était déjà morte commercialement, ce qui explique que les ventes n'aient pas décollé et que Titus ait fait faillite quelques temps plus tard (pour une gestion parfois hasardeuse de ses sorties plutôt que sur le four engendré par Oscar).
à peine moyen

Oscar en quelques mots

Oscar sur Super Nintendo est correct, mais sans plus. Lorsque l'on voit la qualité d'autres représentants du genre sur cette plate-forme, on se dit qu'il y a beaucoup d'autres titres a essayer avant celui-ci.

La note : 2/6 (à peine moyen)