Pas beaucoup d’informations sont disponibles sur One Piece Water 7, un jeu de société basé sur les aventures de Luffy et sa bande. Ce n’est généralement pas bon signe.

Tous ensemble contre l’Aqua Laguna !


Ceux qui connaissent le manga retrouveront dans le pitch du jeu une partie des aventures de nos pirates hauts en couleurs. Le Vogue Merry, leur bateau d’origine, est bon pour la casse. Il va falloir que chaque héros s’entraide afin de trouver toutes les pièces nécessaires à la construction de leur nouveau bateau, le Thousand Sunny. Mais voilà, l’Aqua Laguna, une lame de fond emportant tout sur son passage, ne va pas vous laisser beaucoup de temps. De même, vous devrez également aller botter quelques culs histoire de délivrer la pauvre Nico emprisonnée.

One Piece Water 7 est un jeu collaboratif jouable de deux à six joueurs. Comme souvent dans ce type de jeu, les mécaniques fonctionnent aussi bien à deux qu’à cinq ou six. Un système de points de victoire permettra même aux plus compétitifs de pouvoir remporter des points… ou de définir qui aura été le plus efficace.

La matériel


Le matériel est moyen, voir assez cheap. Les éléments en carton sont un peu trop fins, le plateau de jeu est de qualité, mais soufre d’un verni qui ne respire pas la solidité. Quant aux personnages, ils sont également faits de ce carton trop fin et posés sur des supports en plastique.

Bref, c’est le minimum syndical, sans être du foutage de gueule. Même chose pour la qualité des cartes, qui ne sont pas toilées.

Deux fiches personnages.
Deux fiches personnages.

Le bon côté des choses, c’est que la boite contient différents compartiment qui permettent de bien ranger l’ensemble. La boite, rectangulaire, est très peu épaisse, mais le tout se tient sans problème.

Fonctionnement


Le jeu se décompose en deux phases : avant la déferlante Aqua Laguna, et pendant cette déferlante.

On commence par tirer une carte événement, qui va définir combien les joueurs vont gagner en argent, et les éventuels bonus ou malus à appliquer le d’un déplacement, une construction ou un combat.

Au départ, les joueurs lancent les quatre dés de déplacement. Les résultats peuvent être les suivants : donner une valeur de déplacement de (1 à 3), gagner un berry (la monnaie du jeu) ou, si on tombe sur une tête de mort, éliminer le dé pour ce tour. L’astuce, c’est que l’on peut relancer les dés tant que l’on veut, quitte à se prendre une tête de mort et de retirer des dés.

On peut ensuite déplacer son personnage et lancer des actions en fonction de ce que l’on va trouver sur les cases.

La pioche, les dés et les ennemis.
La pioche, les dés et les ennemis.

Si on tombe sur un adversaire, une phase de combat s’enclenche. On lance alors les deux dés de combat et on ajoute leur résultat aux valeurs de notre fiche personnage, tandis que l’adversaire fait de même. Classique, et efficace, les personnages n’ayant absolument pas les mêmes caractéristiques.

L’objectif principal du jeu étant de récupérer les pièces qui composeront le Thousand Sunny, il va falloir vous rendre sur les cases boutiques où les pièces ont été disséminées au hasard en début de partie, et de les acheter pour 5 berrys chacune.
Enfin, vous devez vous rendre sur le chantier naval pour construire la pièce que vous avez dans votre inventaire. Vous lancez alors les dés dans l’espoir de récupérer assez de points de construction (variables, et notés sur chaque pièce).

Une fois que la partie aventure classique est passée (le nombre de tours varie en fonction du nombre de joueurs sur le plateau), commence la phase Aqua Laguna. En plus de la phase d’action normale, on tire une carte Aqua Laguna qui va dire à quelle vitesse la vague va se déplacer. Un personnage emporté par la vague est définitivement perdu… il s’agit donc de se magner de terminer la construction de ce foutu bateau !

A vaincre sans péril...


On triomphe sans gloire. One Piece Water 7 ne fait ni l’un ni l’autre, et se cantonne du strict minimum… Mais un minimum qui a le mérite de fonctionner. Tout est déjà connu, mais utilisé correctement, ce qui permet de s’amuser l’espace de quelques parties.

Toutefois, on fini par assez vite se lasser, le jeu ne se renouvelant que très peu d’une partie à l’autre.


Les personnages sont en carton de qualité faiblarde.
Les personnages sont en carton de qualité faiblarde.


Vu d'ensemble du plateau de jeu.
Vu d'ensemble du plateau de jeu.



One Piece Water 7, un jeu pour 2-6 joueurs de Abysse Corps, illustré par Eiichiro Oda, édité par Obyz pour des parties d'environ 40 min.
Age conseillé : 8+.
à peine moyen

One Piece Water 7 en quelques mots

One Piece Water 7 propose un jeu collaboratif avec un système de points permettant de désigner un éventuel vainqueur. Il emprunte des mécaniques à de nombreux jeux de société, pour proposer un ensemble cohérent, mais loin de révolutionner le genre. Voilà peut être pourquoi personne n’en parle. Loin d’être mauvais, il fait tellement le minimum que l’on le remise un peu trop vite sur l’étagère.

La note : 2/6 (à peine moyen)