Muramasa avait marqué la Wii lors de sa sortie, de part son ambiance très asiatique, mais surtout de part sa direction artistique à tomber par terre.

Sorti à l'origine sur Nintendo Wii en 2009, Muramasa vient étoffer les rangs des jeux PS Vita sous le nom de Muramasa Rebirth. Derrière cette pseudo renaissance se cache une simple adaptation du jeu d'origine.

Est-ce suffisant ? Sans aucune hésitation : oui ! Muramasa bénéficie d'une rejouabilité étonnante, allié à une profondeur de jeu qui ne saute pourtant pas aux yeux au premier abord. Du coup, que l'on ait joué à la version Wii ou non, cela sera un gros plaisir que de s'essayer à cette version PS Vita.

Muramasa Rebirth sur PS Vita.
Muramasa Rebirth sur PS Vita.

Et ce plaisir, il a déjà une raison principale : l'écran OLED de la petite portable de Sony. Le résultat est proprement merveilleux. C'est bien simple, je me suis régulièrement arrêté pour regarder ces paysages magnifiques, tout en ouvrant de grands yeux de gamin ; l'écran de la Vita fait vraiment des merveilles.

Le principe de Muramasa reste le même : vous avez le choix, au début de l'histoire, entre deux personnages qui pourront vivre des aventures sensiblement différentes. Le jeu se présente globalement comme un beat'em all en vue de côté, où il faut passer de tableau en tableau pour arriver à son objectif. Le tout est régulièrement ponctué de bons gros boss souvent assez coriaces, et toujours très volumineux.

Au gré de notre progression, on monte en niveau. Le leveling est peu présent, mais les hardcore gamers pourront tout de même se faire plaisir sur ce point particulièrement addictif. Les autres trouveront un jeu à la difficulté bien dosée et jamais insurmontable.

L'écran de la Vita fait des merveilles.
L'écran de la Vita fait des merveilles.

En plus de ses niveaux, on peut régulièrement forger de nouvelles épées, parmi une panoplie très large qui prend la forme d'une sorte d'arbre de compétences. Ainsi, il faudra forger certaines épées pour pouvoir en forger de nouvelles. Bien entendu, ces épées vous serviront lors des combats. Vous pouvez en équiper jusqu'à trois en même temps.

Lors d'un combat, votre épée encaisse un certain nombre de dommages avant de se casser. Toutefois, pas de panique, ce n'est pas irrémédiable puisqu'il vous suffit d'attendre quelques temps avant de pouvoir à nouveau l'utiliser ! Durant les combats les plus difficiles, on devra donc jongler entre ses épées, le temps qu'elles se "reforgent".

Le scénario est assez simpliste, mais pas non plus désagréable. La durée de vie est plutôt bonne, avec environ 8 heures de jeu pour chaque personnage, sans parler des nombreuses missions secondaires débloquées au gré de la récupération de certaines épées, capable de faire tomber les barrières magiques.


L'édition collector de Muramasa Rebirth, avec un contenu assez cheap.
L'édition collector de Muramasa Rebirth, avec un contenu assez cheap.

culte, indispensable !

Muramasa Rebirth en quelques mots

Muramasa Rebirth est un excellent jeu. Epoustouflant, magnifique et magique. Il propose un gameplay parfois déroutant et demandant un petit temps d'adaptation. Une fois que l'on s'y est fait c'est bien simple : on ne lâche plus la console.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)