Comme son nom l'indique, Mitsurugi Kamui Hikae est un jeu qui nous vient directement du Japon.

Un portage arcade vers PC vers PS4


A l'origine, Mitsurugi Kamui Hikae est un jeu sorti sur PC en 2013. Il sort en 2016 sur PS4 en version dématérialisée.

Au début de l'année 2017, Limited Run Games sort une version physique, toujours sur PS4.

L'héroïne de Mitsurugi Kamui Hikae.
L'héroïne de Mitsurugi Kamui Hikae.

Un scénario de beat'em all


L'histoire n'est pas le point fort du jeu. En gros vous incarnez la disciple d'une grande combattante qui a visiblement pété les plombs et est passée du côté obscur...

Donc forcément, vous allez aller lui péter la gueule. Le soucis, c'est qu'il y a des centaines de frères (oui, ils doivent être frères parce qu'ils se ressemblent tous) qui veulent également votre peau pour sauver leur maitresse.

Car oui, vous incarnez une héroïne en petit jupette typiquement japonaise (le fameux costume d'écolière) qui va passer son temps à laisser deviner son slip pendant qu'elle s'acharne sur ses adversaires à grands coups de sabre.

Oh, la petite jupette !
Oh, la petite jupette !

Un jeu indépendant à petit budget


Il n'y a qu'à voir les décors de Mitsurugi Kamui Hikae pour s'en rendre compte : c'est moche au possible, aussi bien techniquement qu'artistiquement. En bref, ça n'a ni originalité ni âme.

Visiblement, les développeurs ont mis le paquet sur la modélisation de l'héroïne, au détriment de tout le reste.

Enfin, le reste ? Heureusement, il y a le gameplay. On est en présence d'un beat'em all dans la plus pure tradition du style. Du classique où les combos sont le maître mot.

Un peu (beaucoup) redondant à la longue...
Un peu (beaucoup) redondant à la longue...

Le jeu enchaîne donc des niveaux sous forme d'arène, où il faut battre des pelletées d'adversaires identiques avant de se farcir un boss, souvent bien coriace.

Il faut aimer la redondance


La difficulté monte assez vite. Toutefois, entre les niveaux, vous avez la possibilité d'upgrader vos compétences et d'acquérir de nouvelles façons de combattre. Au gré des niveaux, votre héroïne devient donc de plus en plus puissante.

Le soucis, c'est que cela ne suffit pas à pallier l'ennui mortel qui s'installe après quelques arènes. C'est tout le temps la même chose, et les adversaires se ressemblent tous cruellement.

Ce n'est pas un muso, c'est juste un beat'em all qui envoie tout le temps le même type de personnage ad nauseam avant le combat contre le boss qui, lui, en revanche, est souvent plutôt intéressant.

C'est le lot de la plupart des beat'em all, et Mitsurugi Kamui Hikae s'englue dans ce travers du genre comme une mouche au fond d'un verre de rosé.
à peine moyen

Mitsurugi Kamui Hikae en quelques mots

Mitsurugi Kamui Hikae est un beat'em all beaucoup trop moyen pour donner envie d'y jouer plus de quelques dizaines de minutes. C'est trop redondant. Dommage, habituellement, Limited Run Games fait des choix plus judicieux en termes de qualité.

La note : 2/6 (à peine moyen)