Une compil qui comprend les 7 épisodes de Metal Slug sur Playstation 2 ! Oh que c'est intéressant ! Dommage que la technique ne suive que trop moyennement.

Les joueurs sont maintenant habitué à la série sur Playstation 2 puisque les épisodes 3, 4 et 5 on été portés, chacun séparément sur la 128 bits de Sony.
Cette fois, c'est carrément l'intégrale de la série qui est proposée, avec également le petit dernier, j'ai nommé Metal Slug 6.

On commence logiquement par les premiers épisodes, pour malheureusement constater ce qui me faisait peur : les adaptation ne sont pas très propre. L'image n'est pas en plein écran, et le tout est assez flou, ce qui est d'autant plus irritant que les précédentes adaptations étaient bien plus propres. On fini par s'habituer à ce filtre flou, et les jeux ressortent correctement. Il n'y a pas trop de ralentissements, bref, c'est jouable.

Metal Slug Anthology, une réalisation moyenne, mais des jeux toujours aussi déments.
Metal Slug Anthology, une réalisation moyenne, mais des jeux toujours aussi déments.

Passons maintenant à ce qui fait tout l'intérêt de cette compilation : Metal Slug 6. Ce volet n'étant sorti que sur Atomiswave, une borne d'arcade assez chère, c'est une aubaine de pouvoir se procurer le jeu pour quelques piécettes. Tout comme pour les autres, la qualité de l'adaptation est très moyenne, mais encore une fois, cela reste jouable. On n'est pas au niveau d'un Samurai Shodown 5, où l'adaptation PS2 est tellement catastrophique que le jeu est proprement injouable.
Attardons-nous donc sur le jeu en lui-même et ses cinq niveaux. Dès les premières minutes de jeu, le constat est sans appel : c'est bien du pur Metal Slug, et on se demande d'ailleurs pourquoi les développeurs ont laissé tomber le format MVS pour celui de l'Atomiswave tant l'aspect technique du soft rappelle ses aînés. Cela vient certainement du fait que le MVS a été peu à peu délaissé par le nouveaau support de Sammy.
Les sprits des personnages sont toujours aussi bien animés et aussi fins, seuls les décors sont plus détaillés. Par contre, on reste dans le pur old school : aucun recours à la 3D.

Côté nouveautés, ce n'est pas pléthore. Le niveau 4 permet d'utiliser une foreuse et creuser, apportant un gameplay relativement nouveau.
La principale originalité vient du scénario. Si au départ vous vous battez toujours contre les sbires de l'armée du grand méchant du jeu, peu à peu vous aller vous en faire des alliés pour contrer une attaque de martiens ! Sympa.
La difficulté ne m'a pas semblé très élevée. Par contre certains endroits sont très mal dosés. Mention spéciale au boss du troisième niveau, ultra chiant et pas fun du tout.
Quelques ralentissements sont à prévoir, mais ne gênent que très peu. Par contre, le temps entre la mort de votre perso et sa revenir à l'écran est souvent assez long et irritant.
bon petit jeu

Metal Slug Anthology en quelques mots

Cette compilation est techniquement à la ramasse, ce qui explique la note plus que moyenne vu l'aura culte de chacun de ces jeux. La présence de Metal Slug 6 sauve le tout en permettant de jouer à un jeu difficile d'accès de par son prix. A réserver à ceux qui ne sont pas trop exigeants.

La note : 4/6 (bon petit jeu)