Lénoard de Vinci, Marie Curie ou encore Fibonacci, autant d’illustres noms qui vont concourir dans les Inventeurs, un jeu où l’objectif, c’est d’inventer. Forcément.

Un auteur touche à tout


Frédéric Henry, l’auteur des Inventeurs, a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps pour un autre jeu. Et ce jeu, c’est Conan, qui a donné naissance à une boîte d’édition nommée Monolith. Après le succès du kickstarter, il fallait bien ça pour concrétiser ce projet pharaonique.

Toutefois, de Conan aux Inventeurs, il y a pas mal de chemin. Le premier est un jeu de type améritrash où c’est l’ambiance et le somptueux matériel qui prime là où le second est un pur jeu à l’allemande. Une preuve de plus que notre auteur est un touche à tout qui refuse de se laisser enfermer dans une case. Et ça, on ne peut que l’apprécier !

Présentation des Inventeurs, le jeu de société


La boite des Inventeurs n’est pas énorme, mais elle est plutot bien proportionnée pour le matériel qu’elle contient. Du carton et du bois, le tout très bien illustré, et sur du matériel épais comme on aime et de qualité.

Comme son nom l’indique, Les Inventeurs vous plonge dans le monde merveilleux des inventeurs. Chaque joueur prend les quatre plateaux de même couleur correspondant à quatre inventeurs qui ont marqué une époque. J’avoue que je ne les connaissais pas tous et, pour certains, même si je connaissais leur nom, j’étais incapable de préciser ce qu’ils avaient apporté à la science.

Les plateaux du joueur son particulièrement épais et qualitatifs.
Les plateaux du joueur son particulièrement épais et qualitatifs.

En plus de la notice des Inventeurs, on trouve également un livret qui présente chacun des inventeurs célèbres du jeu. Très sympa pour la culture générale.

Ensuite, chaque joueur va prendre un lot de cubes en bois de sa couleur.

La partie peut commencer !

Principe de jeu


Le jeu se déroule en trois époque, correspondant à trois jeux de cartes inventions différents. Pour chacun, on va poser trois cartes + 1 par joueur. Ainsi, à deux joueurs on dévoilera cinq inventions tandis qu’à trois on en mettra six.

Sur chacune de ces inventions, on va dévoiler deux pions pris au hasard. Ces pions apportent diverses améliorations (points de victoire, possibilité de réactiver son équipe,etc.), et surtout à augmenter les niveaux de connaissance de vos inventeurs, leur permettant, lorsqu’ils sont activés, de poser plus de cubes en bois.

Le très joli pion premier joueur.
Le très joli pion premier joueur.

A son tour, chaque joueur va activer l’un de ses inventeur et poser autant de cubes en bois de sa couleur que de compétences de son inventeur.

Chaque inventeur a des points dans une ou plusieurs compétences, correspondant à un pictogramme : idée/concept, physique, mécanique et mesures/mathématiques…. ou quelque chose dans le genre.

Pour terminer une invention, il faut que toutes ses cases soient remplies avec les cubes en bois des joueurs. C’est alors le joueur qui y a posé le plus de cubes de sa couleur qui va choisir en premier ce qu’il prend : la carte de l’invention en elle-même ou l’un des deux pions bonus.

Lorsque l’on a terminé toutes les inventions moins une (quand il ne reste plus qu’une invention), on passe à l’époque suivante. A la fin de la troisième époque, on compte les points.

Pour marquer des points, il y a pas mal de possibilités :
Sur les cartes inventions que l’on a remporté
Sur ses inventeurs, si on a augmenté leurs niveaux comme stipulé sur leur carte
En enchaînant les cartes inventions
Sur certains pions présents sur les cartes

Finalement, je m’ennuie


L’objectif est donc de poser ses cubes en bois en fonction des capacités de chacun de ses inventeurs, pour pouvoir ensuite disposer de l’un des trois bonus : la carte de l’invention (et donc les points qu’elle comprend) ou l’un des deux pions présents sur la cartes.

Ces pions vous permettent de bénéficier de points de victoire supplémentaires et autres divers bonus, mais permettent principalement d’ajouter des points de compétences à vos inventeurs.

Après quelques parties, on se focalise sur l’augmentation des compétences de ses inventeurs, car cela permet à la fois de marquer un sacré bon nombre de points de victoire tout en permettant de poser plus de cubes lors de son tour.

Du coup, on délaisse les autres possibilités de victoire et on s’éloigne un peu plus du thème, car plutôt que de prendre une invention, on va la défausser pour se focaliser sur les points de compétences. Bon, dans un jeu à l’allemande ce n’est pas très gênant, mais bon, hein, tout de même, non ?

C’est d’autant plus ennuyeux à deux où le faible nombre de joueurs met un peu plus en avant les carences de gameplay.


Les Inventeurs, un jeu pour 2-5 joueurs de Frédéric Henry, illustré par Gaël Lannurien, édité par Bombyx pour des parties d'environ 30-45min.
Age conseillé : 10+.
moyen

Les Inventeurs en quelques mots

Les Inventeurs est un jeu à la mécanique qui ne m’aura pas marqué. On finit par tous se tirer la bourre pour booster ses inventeurs, ce qui rend les parties finalement assez peu intéressantes.

La note : 3/6 (moyen)