Depuis 2013, on n'avait pas eu de nouvel épisode du Professeur Layton. Alors forcément, voir arriver l'Aventure Layton, ça permet de faire chauffer les méninges, et la 3DS !

A l'origine, un jeu pour téléphone portable


L'Aventure Layton est d'abord sorti sur Smartphone, iOS et Android. Quand on a la cartouche insérée dans sa 3DS, on n'en a pourtant pas l'impression.

Il faut dire que cette version Smartphone n'était qu'une version au chausse-pied de cette future version 3DS : deux écrans (donc l'écran coupé en deux), des vidéos où il fallait tourner le téléphone, bref, ce n'était pas forcément très bien adapté.

Katrielle, la fille du Professeur Layton, est plutôt motivée, non ?
Katrielle, la fille du Professeur Layton, est plutôt motivée, non ?

Après, la 3D relief saute au passage. Tant mieux pour la batterie de votre console portable, cette fonctionnalité n'apportant pas grand chose à l'aventure.

Une histoire légère sans tomber dans la niaiserie


La série des Layton a cette incroyable capacité à nous proposer des histoires qui pourraient paraître niaises, mais qui ne le sont pas.

L'ensemble respire la gentillesse et la bienveillance. Et finalement, là où dans beaucoup de jeux vidéo il est question de flinguer tout le monde, le fait d'avoir ici des personnages débonnaires dans un Londres fantasmé, ça fait du bien.

Votre QG, avec vos deux acolytes.
Votre QG, avec vos deux acolytes.

Au revoir Professeur, bonjour Katrielle !


Vous incarnez donc la fille du Professeur Layton, ce dernier étant le grand absent de cet opus.

Vous venez d'installer votre agence de détective au cœur de Londres, et allez devoir rechercher quelques affaires histoire de vous faire un nom.

Le jeu se décompose donc en 12 chapitres qui correspondent à autant d'énigmes à résoudre. Enfin, c'est Katrielle qui s'en occupera ; vous, vous n'aurez qu'à lire les dialogues et à résoudre des énigmes.

On croise des personnages plutôt... originaux.
On croise des personnages plutôt... originaux.

L'ensemble des affaires sont reliées par un fil conducteur principal, ce qui donne envie de connaître la suite. C'est simple, mais efficace.

Des énigmes un cran en dessous


La vraie déception de ce nouvel épisode, ce sont ses énigmes. Un comble quand on pense que c'est le cœur même du jeu !

Déjà, on a beaucoup trop d'énigmes où il faut répondre par un nombre. Oui, forcément, c'est plus rapide à développer qu'une énigme où il faut déplacer des choses à l'écran.

Des pelletées d'énigmes à résoudre !
Des pelletées d'énigmes à résoudre !

Pire que ça, j'ai été régulièrement outré par les réponses. Souvent, quand on nous demande la solution, on a envie de mettre "zéro", car on sent que la solution n'est pas dans un calcul ni dans de la logique, mais plutôt dans la prise en compte d'un élément extérieur souvent malvenu.

Une sorte de test pour la suite ?


On a l'impression que l'Aventure Layton est une sorte de test, histoire de voir si la recette porte toujours ses fruits.

Malgré des ambitions clairement revues à la baisse, le titre le Level 5 reste un très bon jeu. Simplement, il ne peut pas prétendre à l'excellence des précédents opus.

Putain de hippie...
Putain de hippie...

La fille du Professeur Layton doit encore faire ses preuves, mais pour ce premier opus, l'essai est marqué.
bon petit jeu

L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires en quelques mots

L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires a des ambitions clairement moindres par rapport aux précédents épisodes. Mais malgré des énigmes parfois décevantes, ce nouvel opus fonctionne toujours aussi bien.

La note : 4/6 (bon petit jeu)