Dust: An Elysian Tail rappelle un certain Muramasa. Moins beau, mais avec plus de contenus.

A Muramasa, Dust: An Elysian Tail emprunte pas mal d'éléments : une 2D finement ciselée, une action frénétique faisant honneur au genre beat'em all, ainsi que divers éléments de jeu de rôle.

Graphiquement, Dust est certes moins beau, mais il se révèle à la longue être beaucoup plus profond. Vous incarnez un guerrier qui a perdu la mémoire. Toutefois, la suite de l'aventure ne sera pas aussi classique que ce pitch de départ. Forcément, je vous laisse la surprise, mais sachez juste que l'ensemble n'est pas manichéen et apporte son lot de poésie.

Le gameplay est très orienté autour de la baston au sabre. C'est ultra maniable, et l'ensemble gagne encore en fluidité au gré de l'aventure, puisque notre personnage récupère régulièrement de nouvelles aptitudes. Cela donne à l'ensemble un côté Metroidvania bien appréciable, le tout avec une réelle patte artistique.

Dust: An Elysian Tail nous propose également un côté RPG, avec des montées en level, mais également du crafting avec des accessoires à récupérer afin de se constituer de nouveaux équipements.

De plus, le jeu propose, en parallèle de sa trame principale, de nombreuses missions annexes qui sont des modèles du genre. On y apprend plus de choses sur les personnages secondaires et sur le monde du jeu en général, si bien que l'on va tenter d'en faire un maximum, naturellement, sans se prendre la tête.

La durée de vie est très bonne pour un jeu du genre, avec une bonne dizaine d'heures de plaisir à perspective.
Excellent !

Dust: An Elysian Tail en quelques mots

Dust: An Elysian Tail est une petite perle du jeu indépendant. Maniable et profond, il propose une très belle expérience de jeu.

La note : 5/6 (Excellent !)