Dominion Rivages est le troisième opus de la série Dominion, initiée par Donald X. Vaccarino. Au programme : quelques nouveautés qui viennent renouveler l’intérêt du jeu.

Dominion 3 : Le Retour du Roi ?


J’avoue être particulièrement fan de Dominion. Le jeu a connu une sorte de reboot, avec des cartes différentes et des cartes sensiblement différentes dans Dominion L’Intrigue.

Dominion Rivages est donc la première extension réelle du jeu, c’est à dire demandant de posséder le jeu de base (Dominion, ou Dominion l’Intrigue).

Et ce n’est que le début ! Car par la suite, la série s’étoffera d’un sacré paquet de nouvelles boîtes.

Alors, du coup, ça donne quoi cette extension ?

Quelques exemples de cartes Royaume.
Quelques exemples de cartes Royaume.

De nouvelles cartes royaume


Pas de révolution toutefois, on reste sur le même principe. Tout l’intérêt de ce genre de jeu, appelé deck building, c’est que lorsque l’on change les cartes que l’on peut choisir pour construire son deck, on renouvelle d’autant l’intérêt du jeu.

Et ça tombe bien, parce que Dominion Rivages apporte 25 nouvelles cartes Royaume. Comme dans chaque partie il faut en choisir 10 au hasard, cela laisse de quoi voir venir pas mal de parties sans cesse renouvelées.

En gros, on se retrouve avec un jeu tout neuf et des parties totalement renouvelées par rapport aux deux boîtes de base.

Bien entendu, on peut mélanger les cartes Royaume entre les boîtes, mais je préfère rester sur une seule et même boîte, histoire d’avoir des éléments cohérents les uns par rapport aux autres.

C’est pas l’homme qui prend la mer...


Dominion Rivages, comme son nom l’indique, vous propose de jouer les marins. Bon, il est clair que la série n’a jamais brillé par son immersion. Mais quand même, lorsque toutes les cartes traitent du même sujet, c’est tout de même plus agréable à jouer non ?

Les plateaux personnels, à utiliser avec certaines cartes Royaume.
Les plateaux personnels, à utiliser avec certaines cartes Royaume.

Quelques exemples de cartes :

Le Navigateur vous donnera deux pièces d’or à dépenser tout en vous permettant de regarder les 5 prochaines cartes de votre deck, de les classer ou de toutes les défausser.

La Trésorerie vous permettra de piocher une carte, de bénéficier d’une action supplémentaire et d’une pièce d’or à dépenser, mais vous pourrez en outre la remettre sur le dessus de votre deck si vous n’avez pas acheté de carte Victoire ce tour-ci !

L’Ambassadeur vous permet de dévoiler une carte de votre main. Vous pouvez remettre sur la Réserve jusqu’à deux cartes de ce type présentes dans votre main. Ensuite, tous vos adversaires reçoivent un exemplaire de cette carte. On vous avait bien dit que les ambassadeurs étaient souvent des casse-couilles...

Mais la réelle nouveauté, ce sont les cartes Durée.

Les cartes durée, la grosse nouveauté


Présentée avec des bords oranges, elles se jouent en deux étapes : pour le tour en cours, mais également aussi pour le tour suivant ! Dans ce cas, on laisse la carte devant soi d’un tour sur l’autre.

Le Phare vous permet de bénéficier d’une action supplémentaire et d’une pièce d’or à dépenser pour ce tour, mais également pour le tour suivant ! Elle vous permet en outre de ne pas être affecté par les cartes Attaques adverses.

Le Quai vous permet pour ce tour et le suivant, de bénéficier de 2 cartes et d’un achat supplémentaires.

Autant dire que cela change radicalement la façon de jouer, on anticipe plus facilement le prochain tour. Ainsi, on pourra préférer la jouer raisonnable ce tour-ci pour se garder une carte puissante pour le tour suivant.

Des plateaux et des pions


D’autres cartes vous demanderont de jouer avec un plateau personnel et des pièces. Ces dernières sont en métal, ce qui change des classiques pions en carton et donne à l’ensemble un côté beaucoup plus classe.

Embargo vous permet d’avoir deux pièces d’or à dépenser et d’écarter une carte. Il vous permet surtout de poser un jeton Embargo sur l’une des pioches de la réserve. Le joueur qui achètera une carte de ce type par la suite recevra en outre une carte Malédiction par jeton sur cette pile ! Pas très gentil ça...

Le Bateau Pirate vous donne le choix : soit tous vos adversaires dévoilent les 2 premières cartes de leur deck, écartent une carte Trésor dévoilée de votre choix, défaussent le reste et vous prenez un jeton Pièce s’il y a eu au moins une carte Trésor écartée, OU, vous bénéficiez d’une pièce d’or par Pièce présente sur le bâteau pirate.

De quoi faire mousser un peu les parties.

Un dernier petit mot au sujet de la boîte. Les amateurs ne seront pas dépaysés : la notice est toujours aussi moche, les dessins sont toujours aussi jolis mais sans vraiment d’âme, et la boite est toujours aussi idéale pour ranger / installer. Seulement, je ne comprend pas comment on remet les différents plateaux de jeu dans la boîte sans que tout ce petit monde dépasse. Dommage.


Dominion Rivages, un jeu pour 2-4 joueurs de Donald X. Vaccarino, édité par Ystari pour des parties d'environ 30 min.
Age conseillé : 8+.
Excellent !

Dominion Rivages en quelques mots

Au final, Dominion Rivages ne déçoit pas. Il ajoute assez de nouveautés - et notamment les cartes Durée - pour renouveler l'intérêt du jeu. Il permet en outre d’apporter plus d’interactions entre les joueurs, sans pour autant que cela ne vienne alourdir le jeu.

La note : 5/6 (Excellent !)