La boite n’est pas la plus sexy du monde : il faut dire que l’iconographie liée au monde du cigare n’est pas des plus attractives, avec sa dominante marron. Car Capa d’Oro traite du monde du cigare, et ça, ce n’est pas banal.

La boite nous l’annonce fièrement : “Découvrez le monde du cigare”. Heu, une fois que l’on a fait quelques parties, il faut reconnaître que l’on n’a strictement rien appris sur le sujet. Capa d’Oro est un jeu de société basé sur la gestion (notamment), mais son but n’est absolument pas didactique quant à son sujet. Du coup, c’est un bon jeu à l’allemande, avec un thème plutôt plaqué.

J’adore les plans qui se déroulent sans accroc !


Sauf que là, j’ai eu un problème, et de taille : Capa d’Oro est un jeu néerlandais. La notice fournie dans la version française comprend le français et le néerlandais. Et là, c’est le drame.

On tient là la plus mauvaise traduction possible de règles d’un jeu de société ! La notice ne fait que deux pages, mais c’est une horreur pour arriver à la comprendre. Déjà, la traduction est à chier, elle n’a visiblement jamais été relue par une personne comprenant le français, et se paie donc le luxe de complexifier un jeu qui ne l’est pourtant pas, à la base. De plus, aucun schéma, rien, du coup, difficile de comprendre de quoi il retourne.

Après avoir été récupérer les règles en anglais sur Board Game Geek, j’ai enfin pu y voir plus clair et faire quelques parties.

Le plateau de jeu après la mise en place initiale.
Le plateau de jeu après la mise en place initiale.

Le principe


Dans Capa d’Oro, chaque joueur incarne un cigarier. Le but est donc de cultiver différents types de tabac (correspondant à des continents différents) afin de pouvoir suivre des recettes qui leur permettront de livrer du tabac et de marquer des points.

Le gagnant est bien entendu celui qui aura marqué le plus de points en fin de partie.

Capa d’Oro se démarque par ses mécaniques de plantation, qui permettent de mêler habilement un peu de chance (la pioche de balles de tabac que l’on vient ensuite placer sur les plantations de la couleur correspondante), et une mécanique originale de pousse (le faire que les plantations se comportent différemment selon leurs phases).

En gros, un plantation a trois phases :
- Phase de semence : cela permet simplement de placer notre tuile de plantation
- Phase de rendement : c’est la partie la plus intéressante puisque c’est uniquement ces plantations qui récoltent les balles de tabac que l’on tire au sort
- Phase de récolte : cela permet de récupérer le tabac présent sur sa plantation. Notez que si, lors de la phase de rendement, l’une de vos plantation a trois balles de tabac, vous les récupérez automatiquement

Un bon cigare...


Capa d’Oro propose un bon jeu de gestion de ressources, avec des mécaniques intéressantes mêlant anticipation et opportunisme, avec une belle pointe de blocage. Vous pouvez jouer tout seul dans votre coin, où regarder ce que font vos voisins histoire de leur pourrir un peu la vie. C’est simple à comprendre, et les parties s'enchaînent plutôt bien.

J’avoue avoir hésité à acheter la boite lorsque je l’ai croisé dans une brocante, même à bas prix. Pourtant, après quelques parties, je ne regrette absolument pas mon achat. Certes, les règles sont très mal écrites, mais cela vaut clairement le coup de s’y pencher !

Que l’on aime ou pas le thème - il faut avouer que les plantations de tabac n’ont pas la meilleure des réputations - il faut reconnaître que les mécaniques marchent bien et s’adaptent plutôt bien au thème. Un jeu qui gagnerait clairement à être plus connu.


Capa d'Oro, un jeu pour 2-4 joueurs de Hans van Tol, illustré par Arenea Kunkeler, édité par The Game Master pour des parties d'environ 60min.
Age conseillé : 10+.
Excellent !

Capa d'Oro en quelques mots

Capa d’Oro m’a marqué par ses règles très complexes à comprendre, alors qu’elles ne le sont pas. Une fois cela compris, on a un jeu de gestion original tant dans ses mécaniques que dans son sujet. Ce n’est pas le jeu du siècle, mais il reste vraiment intéressant et sympathique à jouer.

La note : 5/6 (Excellent !)