Batman Arkham Origins Blackgate vous propose de reprendre place dans le costume de l'homme chauve-souris, dans une aventure qui n'a pas grand chose à voir avec la trilogie qu'on lui connait sur consoles de salon.

Et pour cause : si l'on retrouve l'ambiance si particulière du titre de Rocksteady, le gameplay, lui, a bien changé. Batman Arkham Origins Blackgate est une sorte de Metroidvania à la sauce Batman. Vu comme ça, c'est plutôt intéressant. Malheureusement, dans la pratique, ce n'est pas aussi réussi.

La faute à un level design utilisant une présentation 2,5D qui a tendance à nous faire perdre tous nos repères. Le plan n'est plus d'une grande utilité, puisque l'on évolue en 3D dimensions dans les niveaux selon des routes prédéfinies. Il va donc falloir faire jouer sa mémoire, et visiblement ici la mienne n'est pas adaptée...

Batman Arkham Origins Blackgate sur PS Vita.
Batman Arkham Origins Blackgate sur PS Vita.

L'histoire est contée par un système de cut-scènes en dessin animé plutôt réussies. Malheureusement, le scénario ne l'est pas autant : on apprend qu'il faut se retrouver dans la prison d'Arkham afin de sauver des otages, blah blah blah. En gros vous êtes Batman, et vous devez sauver des gens. Au passage, vous croiserez des copains bien connus que vous avez fait interner : Black Mask, le Pingouin et le Joker. L'occasion de se battre contre des boss qui vous demanderont une bonne dose de tactique et de sang froid pour en venir à bout.

Régulièrement, vous aurez à affronter des adversaires, et cela pourra se faire de deux façons différentes. La première, c'est avec vos poings. On retrouve la fluiditié des opus consoles : il est toujours aussi simple et efficace d'alterner entre les frappes et les contres. Toutefois, vos poings ne pourront rien contre les armes à feu de vos adversaires. Interviennent alors des phases d'infiltration, cette fois beaucoup moins réussies que sur consoles de salon. L'ensemble devient assez vite limité et répétitif.
moyen

Batman Arkham Origins Blackgate en quelques mots

Batman Arkham Origins Blackgate propose un Metroidvania sans âme, mais tout de même divertissant.

La note : 3/6 (moyen)