Non, ici, il ne sera pas question de se prendre pour le plus célèbre agent secret britannique. Toutefois, il est bien question de la reine, mais de la reine Victoria, dans un XIXème siècle fantasmé.

The World of Smog, le paradis du steampunk


The World of Smog est un monde imaginé et mis en place par l’illustrateur Christophe Madura. Cela déjà donné naissance à un jeu de figurines nommé Smog 1888. Au Service de Sa Majesté est la deuxième itération de ce monde à la personnalité très marquée par la patte de Lewis Carroll, Edgar Allan Poe ou encore Arthur Conan Doyle. Il est prévu de le décliner sous de nombreux supports. Un roman et une BD sont notamment annoncés.

Incontestablement, ça a vraiment de la gueule. Lorsque l’on ouvre la boîte au format classique de chez Edge / Cool Mini Or Not, on découvre pas mal de matos, et même un thermoformage ! Chouette, pour un éditeur qui nous a jusque là habitué à ne pas penser au fait que l’on puisse vouloir ranger notre jeu dans la boîte après l’avoir dépunché...

Chez Cool Mini or Not, on aime bien les figurines. Alors ici aussi, on en trouve. Une fois de plus, elles sont particulièrement soignées, et ont beaucoup de personnalité. Les pièces de monnaie, les compteurs d’éther ou encore les pions sablier sont tous en plastique, avec tout plein de détail comme on aime.

Au Service de Sa Majesté est donc vendu assez cher, mais une fois que l’on a ouvert la boite, on n’est vraiment pas déçu.

Le plateau de jeu.
Le plateau de jeu.

Tout pour la reine !


Votre objectif est de pénétrer au coeur du Shadow Market, un lieu magique où la vie ne se déroule pas comme partout ailleurs dans le monde. Vous allez devoir récupérer quatre artefacts (une clef atlante, une chaîne spectrale, un clef d’adamantine et un cadenas en mithril). Vous devrez également dénicher un certain nombre d’éthers. Une fois tout cela en poche, vous n’aurez plus qu’à vous rendre sur une partie bien particulière du plateau pour retourner en Angleterre et vous voir couvert de gloire par la Reine en personne.

Le soucis, c’est que les autres agents secrets vont tâcher de faire la même chose.

En début de partie, vous tirez deux cartes : la première définira les éthers que vous devez collecter, la seconde vous donnera le lieu d’exfiltration. Bien entendu, ces cartes restent secrètes tout au long de la partie.

La roue tourne


Le principal élément de gameplay de Au Service de Sa Majesté, ce sont les rouages que l’on trouve sur le plateau de jeu. Cela colle bien à l’univers de ce jeu de société, puisque le mouvement steampunk use et abuse de la ferraille et des rouages.

Tout l’intérêt de ces roues, c’est qu’elles disposent toutes de cases avec des numéros. Lors de votre tour, seul les numéros situés directement en face de vous sont à prendre en compte, et spécifient le montant de l’achat ou de la vente des éthers.

Le matériel est vraiment soigné !
Le matériel est vraiment soigné !

Ainsi, le fait de tourner les roues présentes sur plateau permet de rendre une transaction plus ou moins avantageuse pour vous… et pour vos adversaires. Vous pouvez donc optimiser les choses pour vous, ou tenter de contrer vos concurrents. Attention toutefois… elles ne peuvent tourner que dans le sens des aiguilles d’une montre !

Il ya du monde dans le Shadow Market


Dans le Shadow Market, vous ne serez pas seul. Quatre personnages vont y rôder, apportant bonus et malus aux cases sur lesquelles ils se trouvent.

Mais on y trouve surtout le Shadow Master, un être puissant capable de vous permettre de déplacer les habitants du Shadow Market et, surtout, de vous donner une action supplémentaire lors de votre tour. Vous ne bénéficierez donc plus de trois actions, mais de quatre.

Toutefois, pour en bénéficier, il faudra soudoyer le Shadow Master, et cela coûte cher. A vous d’adapter votre stratégie, car demander trop régulièrement l’aide du Shadow Master vous donnera peut-être une plus grande liberté d’action, mais elle vous privera également de vos précieuses pièces de monnaie.

Alors, prêt à se mettre Au Service de Sa Majesté ?


Oui, tout à fait prêt ! Le jeu est très bon, très agréable à jouer, peu importe le nombre de joueurs. Les mécaniques sont simples, et le côté asymétrique du jeu (ma vision n’est pas celle de mon voisin) est vraiment intéressant et mérite un coup d’oeil.

Les fiches personnages.
Les fiches personnages.

Les stratégies sont assez nombreuses et le jeu met en place de nombreuses choses venant briser le train train qui pourrait s'installer trop vite dans un jeu de gestion de ce genre.


Au Service de Sa Majesté - The World of Smog, un jeu pour 2-4 joueurs de Yohan Lemonnier, illustré par Mathieu Harlaut et Christophe Madura, édité par Edge pour des parties d'environ 60min.
Age conseillé : 14+.
bon petit jeu

Au Service de Sa Majesté - The World of Smog en quelques mots

Au Service de Sa Majesté - The World of Smog est un bon jeu de gestion. Accessible, il se destine à tous les types de joueurs. De plus, son matériel, ses illustrations, et tout simplement le monde mis en place vous feront certainement vous y plonger avec délice.

La note : 4/6 (bon petit jeu)