Architekton vous propose de plonger au coeur de l’antiquité grecque pour construire une belle ville dont les ruines réjouiront certainement les touristes du XXIème siècle. Le soucis, c’est que vous n’êtes pas seul, il y a également l’autre, le mec juste en face vous.

Architekton : un jeu d’observation et de pose de tuiles


Architekton se joue uniquement à deux. Chaque joueur incarne un architecte de la Grèce antique, et doit construire sa ville. Il faudra alors enchaîner les terrains et les bâtiments et tâcher de marquer le plus de points pour devenir l’architecte le plus influent.

Une fois de plus, on est ici en présence d’un jeu typiquement à l’allemande, où le thème n’a finalement pas beaucoup d’importance. On perd ainsi rapidement de vue la Grèce pour se focaliser sur les tuiles qui composent le coeur du gameplay.

Il y a principalement deux types de tuiles :
- Des tuiles bâtiments : elles sont bien entendu composées d’une construction, mais leurs côtés peuvent être composés de plusieurs types de terrain.
- Des tuiles terrain : on trouve quatre types de terrain (terre, prairie, eau, forêt). Contrairement aux tuiles bâtiments, les tuiles terrain ne sont composées que d’un seul et unique type de terrain.

Mise en place initiale


Au début du jeu, les tuiles sont décomposées en plusieurs tas : un pour les terrains, et un pour les bâtiments. On en tire ensuite trois de chaque pour les poser face visible. Le joueur dont c’est le tour doit prendre deux tuiles et les placer sur le terrain en respectant les règles suivantes :
- Il est impossible de placer côte à côte deux tuiles de même type (terrain ou bâtiment). Il faut donc les alterner.
- Une tuile édifice ne peut donc être entourée que de tuiles paysages sur ses côtés orthogonaux (c’est à dire pas en diagonale).
- Au moins un des côtés de la tuile posée doit être bord à bord avec une tuile déjà posée.
- Au moins un des côtés de la tuile doit être assorti (avec le même type de terrain)... Mais il n'est pas nécessaire qu’ils le soient tous. C’est là tout le sel d’Architekton.

La pioche, avec les six tuiles parmi lesquelles vous devez en piocher deux.
La pioche, avec les six tuiles parmi lesquelles vous devez en piocher deux.

Si on pose une tuile bâtiment, il faut alors placer l’une de ses maisons dessus.

Les joueurs disposent en effet d’un certain nombre de maisons en bois. A la fin du jeu, le fait d’aligner des diagonales avec ses maisons en bois fait gagner de précieux points de victoire.

Mais avant cela, il va surtout falloir survivre !


Car lorsqu’une tuile bâtiment est entourée de quatre terrains, on fait le point sur les raccords entre les tuiles, c’est à dire si le type des tuiles terrains qui entourent le bâtiment sont bien les mêmes que le type de terrain présent sur la tuile bâtiment.

Si les 4 côtés sont assortis de terrains du même type, le joueur qui possède une maison sur cette tuile terrain récupère un jeton de point.

Mais il y a de fortes chances que, si c’est votre adversaire qui vient de clôturer le terrain, tout ne soit pas pile poil assorti !

L'aire de jeu d'Architekton.
L'aire de jeu d'Architekton.

Car lorsque ce n’est pas raccord, vous perdez de précieux jetons de points. Et si vous n’avez pas assez de jetons de points… vous perdez la partie, tout simplement.

Un facteur chance un peu trop présent


Au gré des parties, on travaille son sens de l’observation et de l’anticipation. On attend que l’adversaire fasse une erreur. On compte également sur la chance pour tirer LA tuile qui va bloquer votre adversaire ou l’obliger à compléter un terrain avec des éléments non assortis avec les tuiles alentours.

Le jeu se termine donc très souvent par la banqueroute de l’un des joueurs. Et le soucis, c’est que c’est un peu trop souvent dû à la chance. Dommage pour un jeu qui base principalement son gameplay sur le plaisir de la planification et de l’observation.


Détail, avec les petites maisons en bois.
Détail, avec les petites maisons en bois.



Architekton, un jeu pour 2 joueurs de Michael Schacht, illustré par Michael Menzel, édité par Queen Games pour des parties d'environ 30-45 mn.
Age conseillé : 8+.
moyen

Architekton en quelques mots

Architekton est donc un peu le cul entre deux chaises. D’un côté une grosse observation et pas mal d’anticipation pour poser les bonnes tuiles au bon moment, mais également de la chance, car un pool de six tuiles, c’est à la fois peu et beaucoup lorsqu’il s’agit de chance par tirage au sort.

La note : 3/6 (moyen)