Cinq longues années, c'est le temps qu'il aura fallu attendre pour pouvoir essayer le nouveau bébé des créateurs de Max Payne.

Alors forcément, comme tous les jeux qui nous font énormément attendre et qui finissent par sortir, on sort parfois un peu déçu... Eh oui, la barre était déjà très haute avec Max Payne, véritable jeu culte, pépite au scénario génial croise un gameplay en béton armé que l'on ne pouvait qu'attendre un nouveau jeu mythique.

Autant le dire tout de suite, dans Alan Wake, c'est le côté scénaristique qui est transcendé et le gameplay qui est perfectible. On reste toutefois dans du très bon, voir de l'excellent.
On incarne Alan Wake, un écrivain qui n'arrive plus à écrire. Il se rend, avec sa femme Alice, à Bright Falls pour se reposer un peu et changer d'air. C'est là que tout s'enchaîne. Rarement on aura vu un scénario aussi complexe et maîtrisé dans un jeu vidéo. Il est très difficile de suivre, mais on s'y retrouve toujours et, surtout, on veut plus que tout en connaître le dénouement.

Alan Wake sur Xbox 360.
Alan Wake sur Xbox 360.

Le principe de l'histoire où les pages du scénario que l'on croise nous en apprennent plus sur les événements parallèles, passés ou futurs de l'histoire, créant un sentiment très particulier dans l'esprit du joueur qui sait parfois à quoi s'attendre - de quoi paniquer à l'avance.
Là où Alan Wake est également très réussi, c'est au niveau de l'ambiance. On pourrait penser à un survival horror, mais ce n'est pas exactement ça. En fait, le jeu pioche dans tout un tas de genres, lui permettant de s'affranchir de toute étiquette - a part peut-être celui de "bon jeu".

Tout se base sur l'opposition entre obscurité et lumière. Les phases d'action se passent donc principalement la nuit où, armé de votre torche, vous devrez affaiblir vos adversaires grâce à cette lumière avant de les occire à coups de balles. C'est original mais vite redondant. Cela constitue d'ailleurs le principal point noir du jeu : sa répétitivité. Certes, les environnements sont variés et superbes, mais les actions à effectuer sont trop redondantes.

Toutefois, cela ne nuit absolument pas à l'intérêt. L'ambiance est sans pareille, vous plongeant au coeur d'une aventure plus anxiogène qu'horrifique, constituant un excellent thriller psychologique.
La durée de vie est assez courte, avec une dizaine d'heures de jeu si vous ne flânez pas trop. Dix heures trop courtes à la vue de la qualité du titre, mais le tout sans temps morts, et c'est mieux comme ça.
Excellent !

Alan Wake en quelques mots

Alan Wake a été attendu, très attendu. Il ne déçois pas, ou si peu. Certes, le gameplay est solide, mais manque de variété ; en revanche, l'ambiance est vraiment magnifique et vaut à elle seule de s'essayer à cette petite perle.

La note : 5/6 (Excellent !)